Delphine Jubillar : cette cagnotte en ligne qui fait polémique

Depuis la disparition de Delphine Jubillar, les rebondissements s’enchaînent. Après une malencontreuse tentative de récolter de l’argent pour Cédric Jubillar, une autre cagnotte, lancée pour les enfants de l’infirmière, fait polémique ce mercredi 29 septembre 2021…

Une cagnotte frauduleuse pour les enfants du couple. Delphine Jubillar est toujours portée disparue depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2021. Meurtrier présumé, son mari Céric Jubillar reste en prison, à l’isolement sous décision du tribunal de justice. Pourtant, les actions malencontreuses s’enchaînent, ce mercredi 29 septembre 2021. Après une cagnotte en ligne, lancée au profit du père de famille incarcéré, une seconde collecte de fonds fait polémique sur les réseaux sociaux.

Créée dans le but de « subvenir aux besoins des deux amours de Delphine », la collecte n’a pourtant pas été autorisée par la famille de l’infirmière disparue. Sur Facebook, un membre du clan Jubillar s’est empressé d’alerter ses abonnés : « Une cagnotte a été faite pour les enfants de ma cousine SANS L’ACCORD de la FAMILLE de Delphine » précise la cousine de Delphine Jubillar, « et la famille ne le savait pas. Veuillez bien le faire partager, sur les groupes car ces personnes-là, n’ont aucun respect », a-t-elle ajouté.

Les enfants du couple, placés chez un tiers

Selon la jeune femme, les auteurs de la page s’expriment au nom de la famille Jubillar, sans autorisation : « alors qu’ils ne sont en aucun cas consultés, qu’ils ne les connaissent pas et n’ont jamais donné d’accord pour les démarches entreprises par les admins de ce groupe », a-t-elle précisé. Furieuse, elle invite notamment les internautes à signaler le groupe Facebook :« Nous vous demandons de ne pas y participer, de la signaler et de signaler le groupe ‘justice pour Delphine la vérité pour Louis Elyah famille Aussaguel' », a-t-elle demandé.

Décontenancés, les internautes ont été nombreux à exprimer leur mécontentement : « Ça me dégoûte ceux qui profitent du malheur des autres, peut être quz ça partait d’une bonne intention mais si c était le cas, on en parle à la famille avant tout », « Quelle honte », « Signalement fait », peut-on lire dans les commentaires sous le post. Depuis le 25 juin 2021, les deux enfants du couple ont été placés chez Stéphanie, la sœur aînée de l’infirmière portée disparue, en tant que « tiers digne de confiance », révèlent nos confrères de Femme Actuelle.

Crédits photos : capture d’écran

Autour de

Source: Lire L’Article Complet