Denis Brogniart, le "grand frère de Koh-Lanta" : ce tendre hommage d'une candidate emblématique

Les éditions de Koh-Lanta passent mais Denis Brogniart ne trépasse jamais. Alors qu’il sera aux commandes de l’édition anniversaire du jeu de survie, l’animateur de TF1 a été l’objet d’un magnifique hommage de la plus titrée des candidates, Clémence Castel, dans les colonnes de TV Magazine, le 21août 2021.

  • Denis Brogniart

Il n’y a qu’un élément qui ne change pas dans Koh-Lanta : Denis Brogniart. Hormis l’édition inaugurale, l’un des animateurs chouchous des Français a été de toutes les saisons, de tous les conseils, de toutes les épreuves. Au point que son image reste associée à celle du jeu de survie de TF1, alors que le journaliste normand a plus d’une corde à son arc. Ses expressions et mimiques sont devenues à plus d’un titre culte, et son engagement dans de nobles causes, comme celle entourant le regretté Bertrand-Kamal, lui vaut le respect de tous. Il était donc d’une logique implacable, voire irrévocable, de le retrouver aux commandes de l’édition anniversaire, célébrant les vingt ans du programme qui fait rêver les Français. Le premier épisode démarre le mardi 24 août 2021 et donnera un aperçu des forces en présence, alors que Claude, Teheuira, Alix ou encore Clémence sont annoncés au casting.

“Il a ce rôle de grand frère, accessible et toujours de bon conseil”

Cette dernière, seule lauréate à deux reprises de Koh-Lanta, a accepté de relever ce nouveau challenge malgré les années qui se sont écoulées depuis sa dernière participation. Et la différence générationelle avec les autres participants pourrait bien lui causer du tort. Malgré tout, celle qui a effectué son coming-out le 11 juillet 2021, ne pouvait pas ne pas rempiler pour cette saison en raison de ce que le divertissement lui a apporté. Je suis persuadée que je ne serais pas la même personne si je n’avais pas connu Koh-Lanta”, raconte la combattive ariégeoise dans les colonnes de TV Magazine, le 21 août 2021. “Chacune de mes saisons a été riche d’enseignements. Pour ces vingt ans, je ne voulais surtout pas quitter mes enfants pour rien, j’étais déterminée à me battre et revenir sans le moindre regret”. Surtout, il était inconcevable de dire “non” à Denis Brogniart, son totem d’immunité vivant. “Koh-Lanta ne serait pas Koh-Lanta sans Denis. Il a ce rôle de grand frère, accessible et toujours de bon conseil”, explique t-elle. “Dans le jeu, il est juste, il nous confronte à nos failles pour nous inciter à réfléchir et nous faire avancer.” Pas besoin de boussole quand on a Denis Brogniart comme repère.

A lire aussi : Denis Brogniart : et si ses enfants devaient participer à l’émission ? Il répond

Source: Lire L’Article Complet