Diam’s se confie : tentative de suicide, scarifications… “J’ai perdu la raison”

Au cours d’un entretien accordé au Parisien, jeudi 26 mai, Diam’s est revenue sur son passé. L’occasion pour elle de revenir sur ses nombreuses tentatives de suicides…

Une prise de parole faite en toute honnêteté. Après s’être écartée de la vie médiatique en 2010, Diam’s est revenue avec son documentaire intitulé Salam. Un projet de longue haleine qu’elle a évoqué non seulement avec Brut – avec qui elle a réalisé son film – mais également au Parisien, ce jeudi 26 mai. À nos confrères, cette dernière a partagé des confidences très fortes sur une période difficile de sa vie.

En effet, comme elle l’a évoqué dans son documentaire, lorsqu’elle était encore en activité Diam’s avait fait plusieurs tentatives de suicide et s’automutilait. « Les scarifications, c’est ma manageuse de l’époque qui en parle dans le film. Je n’aurais pas pu le faire moi-même« , a d’abord rapporté Diam’s, avant de poursuivre : « Tu n’es pas fière d’avoir fait un truc comme ça. Mais je voulais que tout ça soit raconté, parce que ça a fait ce que je suis devenue aujourd’hui. Il faut comprendre que j’ai touché la folie du doigt. J’ai été folle. J’ai perdu la raison. J’ai été shootée par des médicaments qui m’éteignaient puis me désinhibaient. » Une période sombre qui l’a menée à être internée en hôpital psychiatrique. Seulement, grâce à la religion, cette dernière a trouvé une voie qui lui a permis d’être plus apaisée et heureuse.

Diam’s cash sur sa conversion à l’Islam

Toujours dans les colonnes du Parisien, l’ancienne rappeuse est également revenue sur les nombreuses attaques qu’elle a reçues suite à sa conversion à l’Islam. Ce qui, à l’époque, avait beaucoup choqué ses fans.

« À ce moment-là, on leur a dit : ‘elle a pété les plombs’, ‘elle est un mauvais exemple’, ‘elle va faire du tort aux jeunes filles de banlieue’« , avait-elle d’abord lancé, avant de poursuivre, suite aux remarques parfois négatives de ses fans : « Quand on me dit des trucs comme ça, j’ai envie de répondre : ‘Vous n’étiez pas là, vous ne savez pas ce que j’ai vécu’.« 

Crédits photos : Capture d’écran / Youtube

Autour de

Source: Lire L’Article Complet