Diana face aux Windsor : son combat pour faire respecter Harry

Selon les révélations du journaliste Richard Kay, le prince Harry aurait souffert pendant toute son enfance de voir la reine et d’autres membres de la famille royale lui préférer son grand frère William. Une différence de traitement qui pourrait expliquer en grande partie les tensions actuelles entre les deux frères.

La princesse Diana était une mère louve. Très proche de ses deux fils William et Harry, elle a toujours tout fait pour qu’ils vivent une enfance aussi normale que possible. Surtout, Diana refusait que son cadet Harry soit traité différemment au prétexte qu’il n’était pas le futur roi. Un voeu pieu, semble-t-il. Car si le prince Charles était parfaitement d’accord avec son épouse sur la nécessité de ne faire aucune différence entre les deux enfants, le reste de la famille royale voyait les choses d’un autre oeil.

Interrogé dans le documentaire Prince Harry : The Troubled Prince Prince, diffusé outre-Manche sur Channel 5, le commentateur royal Richard Kay raconte comment le fossé s’est peu à peu creusé entre les deux garçons : “Il est certain que des membres plus âgés de la famille royale, en privé, disaient:” C’est un non-sens. William est l’avenir. Tous nos efforts doivent aller dans l’éducation de William “, explique-t-il. Une éducation inégalitaire particulièrement encouragée par la reine Elizabeth elle-même.“La Reine invitait William à suivre des des cours de royauté quand il était à Eton et qu’elle était au château de Windsor, poursuit Richard Kay.

Des rendez-vous qui ont permis au jeune prince de se rapprocher de sa grand-mère mais aussi de son arrière grand-mère. La défunte Reine mère invitait toujours le prince William à prendre le thé pour lui parler de son avenir, et n’invitait pas le prince Harry”, précise le journaliste. Une différence de traitement dont le prince Harry, qui n’était pourtant qu’un enfant, s’est rapidement aperçue. “Harry s’était plaint que chaque fois que lui et William rendaient visite à leur arrière-grand-mère à Clarence House, c’était toujours à William qu’elle lisait des histoires et qui s’asseyait à côté d’elle. ‘Ce n’est pas juste’, a dit Harry à sa mère.”, confie Richard Kay. Ce qui n’a pas empêché la Reine mère, à son décès en 2002, de laisser plus d’argent à William qu’à Harry.

La princesse Diana a alors donné plus d’amour et d’attention à son cadet afin de compenser ce déséquilibre. Dans un article que Richard Kay a publié en 2018 dans le Daily Mail, le journaliste affirme que Diana lui lui aurait dit : “Je le dois. Charles et moi avons travaillé si dur pour que les deux garçons reçoivent une quantité égale de notre temps et de notre amour, mais les autres membres de la famille semblent se concentrer sur William.”

Crédits photos : ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet