Didier Deschamps : cette publicité qui fait référence au sélectionneur des Bleus divise

Une marque de volailles a multiplié les analogies à Didier Deschamps dans une publicité, sans l’accord de la fédération française de football. Coup de génie marketing ou parasitisme ? La question est posée.

Didier Deschamps

Lorsque Antonio Mateu Lahoz, l’arbitre de France – Portugal, valide finalement le second but de Karim Benzema, après avoir d’abord signalé une position de hors-jeu, le réalisateur de la rencontre s’attarde sur un homme : Didier Deschamps. Le sélectionneur des Bleus montre une joie communicative, semblable à une forme de soulagement. Grâce à ce but, la France reprend l’avantage, et semble bien partie pour s’adjuger la première place du groupe. L’égalisation des Portugais ne changera rien au classement final : les Bleus, grâce à une victoire et deux matchs nuls, sortent bien à la première place du groupe de la mort. “C’est la joie qui prédomine, le football est magique, on peut passer d’une situation à une autre“, savourait l’entraîneur français. Mais depuis mercredi 23 juin, un autre Didier vole la vedette au sélectionneur sur les réseaux sociaux : Didier Guillet, un éleveur de poulet. Il faut dire qu’une marque de volailles, Loué, a sorti une publicité où le fameux Didier se comporte comme un entraîneur, affiche un look, et un visage, faisant penser à DD, et que la typographie choisie par le service marketing entretient le flou sur cette publicité.

Des internautes mitigés

“DIDIER éleveur de poulets DES CHAMPS revient ! Libre par nature, DIDIER a laissé sa ferme “La Petite Touche” pour le costume de SELECTIONNEUR de meilleurs FILETS de poulets de France !”, écrit sur Twitter la marque, bien décidé à appuyer à outrance sur la référence, multipliant les clins d’oeil. Sur les réseaux sociaux, certains apprécient l’analogie. “Enorme, bravo”, écrit un internaute, tandis que d’autres partagent l’affiche sur leurs réseaux sociaux en criant au “génie”, rendant virale l’opération marketing. D’autres sont moins convaincus, et vont jusqu’à évoquer un “malaise” à la vue de cette publicité.

La division ne s’arrête pas aux réseaux sociaux. La marque a-t-elle voulu un peu trop s’associer à l’image des Bleus, alors que la publicité a été faite sans l’accord, ni du principal concerné, ni de la FFF ? “Nous n’avons pas son autorisation, concède à L’Equipe Yves de la Fouchardière, le directeur des Fermiers de Loué. Je ne vois pas en quoi nous devrions, c’est juste un clin d’oeil : Didier est bien éleveur, c’est bien son prénom, et il y a bien inscrit “éleveur de poulet des champs” sur la publicité. Du côté de la fédération, on temporise, sans forcément se réjouir. “On verra quelle position prendre avec les services concernés pour savoir s’il y a parasitisme”, explique Jean Lapeyre, le directeur juridique de la FFF. En 2018, la marque avait déjà utilisé Didier Guillet dans une mise en scène similaire. Cela avait porté bonheur aux Bleus.

📣 DIDIER éleveur de poulets DES CHAMPS revient !
Libre par nature, DIDIER a laissé sa ferme "La Petite Touche" pour le costume de SELECTIONNEUR de meilleurs FILETS de poulets de France ! 🇫🇷🐓🥅
Retrouvez-le en affiche dans vos rues. #monpouletprefere #volaillefrancaise pic.twitter.com/l6KBrIAchS

Source: Lire L’Article Complet