Dîners clandestins : l’identité du ministre qui aurait participé à un dîner avec Pierre-Jean Chalençon enfin découverte

Ce mercredi 7 avril dans Quotidien, le journaliste Azzedine Ahmed-Chaouch a fait une révélation de taille. En effet l’identité du ministre qui aurait participé à un dîner clandestin avec Pierre-Jean Chalençon aurait été découverte !

Pierre-Jean Chalençon

Depuis quelques jours, les Français n’ont qu’une question en tête : qui est donc ce ministre qui aurait participé à un dîner clandestin avec Pierre-Jean Chalençon ? Dans un reportage du 12.45 d’M6, diffusé le vendredi 2 avril dernier, le collectionneur avait affirmé avoir participé à des évènements interdits en présence de plusieurs hauts fonctionnaires. Des propos sur lesquels il est ensuite revenu, déclarant qu’il s’agissait d’un simple poisson d’avril. Mais la sixième chaîne du groupe campe sur ses positions. Dans un communiqué dévoilé le 7 avril, elle a fait savoir qu’une autre source confirmait la présence d’un ministre à un de ces dîners clandestins. Depuis les internautes n’ont qu’un seul objectif : trouver le responsable. C’est ainsi que leurs soupçons se sont dans un premier temps portés sur Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. En février dernier, l’ancien acheteur d’Affaire Conclue avait en effet déclaré dans une interview accordée à Sam Zirah qu’il devait venir dîner prochainement. Chose qu’a niée le protégé d’Emmanuel Macron en déclarant ne pas connaître le passionné de Napoléon Bonaparte.

Le dîner avec un ministre n’a pas eu lieu chez Pierre-Jean Chalençon

Alors que les investigations se poursuivent, l’équipe de Quotidien a fait une révélation de taille. Selon le journaliste Azzedine Ahmed-Chaouch, l’identité du ministre concerné aurait été découverte. “Toute la journée, on a essayé de joindre M6. Personne n’a voulu parler. J’ai quand même appris que leur enquête progresse. Ils auraient le nom du ministre. Le dîner n’aurait pas eu lieu chez Pierre-Jean Chalençon mais dans un restaurant clandestin de la capitale”, a fait savoir le collaborateur de Yann Barthès.

Mais alors, pourquoi le nom de ce ministre n’a-t-il toujours pas été dévoilé ? Tout simplement parce que la chaîne manquerait d’éléments solides pour se permettre de l’exposer publiquement. “En fait, il manquerait la preuve comme on fit fatale, et irréfutable : une photo, un reçu ou un procès-verbal de la police. Sans un de ces éléments, il sera difficile de prouver la présence d’un ministre“, a précisé le journaliste. Reste que l’intéressé, lui, doit avoir de sacrées sueurs froides…

Source: Lire L’Article Complet