Donald Trump : une richissime femme tombée en disgrâce à cause de lui

Une richissime femme, Suzanne Rogers, est tombée en disgrâce après avoir publié, puis supprimé, plusieurs photographies avec Donald Trump lors de son séjour à Mar-a-Lago, le week-end dernier.

A propos de


  1. Donald Trump


  2. Melania Trump

“C’est un suicide d’image.” Le week-end dernier, la famille Rogers s’est rendue à Mar-a-Lago, la nouvelle résidence de Melania et Donald Trump, pour un dîner en famille. Mais la famille milliardaire a également rencontré les Trump. La mondaine canadienne, Suzanne Rogers, a alors publié sur ses réseaux sociaux plusieurs clichés de sa famille aux côtés de l’ancien président. Dont l’une où elle avait écrit en légende “une façon spéciale de terminer la nuit!” Mais les publications n’ont pas fait l’unanimité auprès des canadiens. “Les gens au Canada le détestent. Elle est devenue ‘persona non grata'” a déclaré une source au média PageSix.

L’énorme donatrice aux Canadian Arts & Fashion Awards s’est attirée les foudres de nombreuses personnes. À tel point que le président de l’événement CAFA a pris la décision “de reporter le prix de Suzanne Rogers Designer Grant et Suzanne Rogers ne participera pas au gala de cette année.” Un coup dur pour la mondaine qui a présenté ses excuses et a tenté de se dissocier, ainsi que sa famille, de Trump après l’indignation des Canadiens. “Je n’ai aucune relation avec Donald Trump, bonne ou non. Je ne l’avais jamais rencontré avant cette nuit,” a-t-elle déclaré sur Instagram.

Une coïncidence ?

Le mari milliardaire de Suzanne Rogers, Edward, possède la plus grande société de télécommunications du pays. Une visite qui tombe à pic puisque Donald Trump souhaite créer son propre réseau social. Banni de Twitter, Facebook et Instagram pour risque de nouvelles incitations à la violenceen janvier dernier, pour Jason Millier, son proche conseiller, cela sera un moyen pour le Républicain de revenir sur le devant de la scène médiatique.

Crédits photos : WALTER / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet