Edouard Philippe réagit aux propos virulents d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés

Mercredi 5 janvier 2022, Edouard Philippe était l’invité de Caroline Roux et Thomas Sotto, dans Télématin, sur France 2. L’ancien Premier Ministre est revenu sur les propos polémiques du président de la République, Emmanuel Macron, au sujet des non-vaccinés.

  • Édouard Philippe
  • Emmanuel Macron

Emmanuel Macron n’a pas fait l’unanimité. Interrogé par les lecteurs du journal Le Parisien mardi 4 janvier 2022, le président de la République a confirmé qu’il allait durcir les règles pour les personnes qui refusent de se faire vacciner contre la Covid-19. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le mari de Brigitte Macron a eu des mots forts envers les non-vaccinés : « En démocratie, le pire ennemi, c’est le mensonge et la bêtise. Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré. C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage », a-t-il déclaré, avant de continuer : « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné ».

Edouard Philippe réagit aux propos d’Emmanuel Macron dans Télématin

Face aux propos de son ancien collègue, Edouard Philippe, qui était l’invité de Télématin, mercredi 5 janvier 2022, n’a pas tardé à réagir. Interrogé par Caroline Roux, qui lui demandait si les dires d’Emmanuel Macron n’était pas « trop trop trop » familiers, le Maire du Havre a répondu ceci : « Parfois, le président de la République s’exprime de façon soutenue, parfois, c’est de façon familière », a-t-il commencé.

Et d’ajouter : « C’est lui qui dira s’il le regrette ou s’il ne le regrette pas, en tout cas, ce qui est clair, c’est qu’on a compris ce qu’il voulait dire », a-t-il conclu, avant d’évoquer la vaccination obligatoire. Un sujet sur lequel Edouard Philippe semble sur la même longueur d’ondes que le président de la République, Emmanuel Macron. « Je comprends qu’on hésite, mais je pense qu’au moment où on en est, je suis favorable à la vaccination obligatoire », a-t-il déclaré.

Source: Lire L’Article Complet