Élection présidentielle : pourquoi Christian Estrosi ne sera "jamais" candidat ?

Invité dans l’émission Face aux territoires, diffusée sur TV5 Monde le jeudi 9 septembre 2021, Christian Estrosi a assuré ne “jamais” se lancer dans la course à l’Élysée, et ce, pour une raison bien précise.

  • Christian Estrosi

L’élection présidentielle de 2022 est en approche, et les candidats commencent à se révéler. Si Emmanuel Macron continue de laisser planer le mystère concernant une potentielle candidature, d’autres ont clairement évoqué leur projet. Ce qui est le cas de Xavier Bertrand et Valérie Pécresse par exemple, qui ont officialisé leur candidature. “Je veux rompre avec dix ans de mauvais choix, de tergiversations et d’immobilisme, et je pense qu’il faut remettre le pays en ordre et qu’il est temps”, confiait alors la présidente de la région Île-de-France le jeudi 22 juillet 2021 sur le plateau du 20 heures de TF1.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National, se lance également dans la course à l’Élysée. Lors de son parcours, la fille de Jean-Marie Le Pen compte mieux faire que durant l’élection présidentielle de 2017, elle qui reste encore très marquée par son entretien raté face à Emmanuel Macron lors du débat télévisé de l’entre-deux-tours. Si auparavant Laurent Wauquiez était pressenti pour entrer en campagne présidentielle, ce dernier a finalement renoncé à se présenter. De son côté, Christian Estrosi a été on ne peut plus clair sur ses intentions le jeudi 9 septembre 2021 sur le plateau de l’émission Face aux territoires diffusée sur TV5 Monde.

Christian Estrosi n’est plus intéressé par l’Élysée

“Jamais”, c’est la réponse donnée par Christian Estrosi lorsqu’il lui a été demandé s’il comptait succéder à Emmanuel Macron. “Mais je ne vous cache pas qu’il y a quelques années, ça m’a effleuré”, a-t-il avoué, avant d’ajouter : “D’ailleurs, je l’ai été, jusqu’à ce que Nicolas Sarkozy revienne, et ne s’engage dans les primaires, et j’ai choisi de le soutenir, par loyauté, par fidélité”. Par cette décision, l’homme politique entend se consacrer entièrement à la ville à Nice, la ville dont il est maire. “Il y a eu un 14 juillet 2016, avec une tragédie dans ma ville, et ce jour-là, j’ai compris que c’est là qu’on avait besoin de moi”, a-t-il confié.

Source: Lire L’Article Complet