Elisabeth Borne : cette robe à 490 euros qui fait grincer des dents

La Première ministre Élisabeth Borne vit des moments difficiles. Alors qu’elle a fait appel à plusieurs reprises à l’article 49-3 de la Constitution, la cheffe du gouvernement doit essuyer le feu de l’opposition à l’Assemblée nationale, mais aussi les critiques des Français, très peu partisans de cette mesure. Sur Twitter, un internaute a même trouvé le moyen de lier l’utilisation de cet article à… la tenue vestimentaire de la femme politique !

C’est une polémique dont elle se serait bien passée. La Première ministre Élisabeth Borne bataille actuellement à l’Assemblée nationale pour réussir à valider avant la fin de l’année les lois prévoyant le budget de l’État et celui de la sécurité sociale. Un combat difficile, d’autant plus que la résistance est forte du côté de l’opposition, obligeant la cheffe du gouvernement et ses ministres à dégainer l’article 49-3 de la Constitution.

Souvent considérée comme un passage en force au sein de la population, l’application de l’article 49-3 de la Constitution rime pour de nombreux Français comme un aveu d’échec. Le gouvernement est alors souvent critiqué et moqué pour avoir utilisé cet outil-là.

Ç’a été encore le cas ce jeudi 3 novembre. Sur Twitter, un internaute a retrouvé le modèle de la robe qu’a porté Élisabeth Borne lors de son quatrième déclenchement de l’article 49-3 en deux semaines. Une robe de la maison Kenzo, vendu… 490 €. L’internaute, anonyme, a alors ironisé sur la coïncidence : « Une robe à un budget de 493 € pour annoncer le 49-3 sur le budget ». Une remarque qui a fait mouche sur Twitter où de nombreux internautes ont liké ou retweeté son message.

Une robe à un budget de 493 € pour annoncer le 49.3 sur le budget pic.twitter.com/plLBbdCY2U

⋙ PHOTOS – Qui sont les hommes qui ont compté dans la vie d’Élisabeth Borne ?

Une critique acide… que tout le monde ne partage pas

Certains se sont joints au tweet initial pour en rajouter une couche : « Moche et cher » a tweeté un autre internaute, « Précision : une robe MOCHE«  a abondé un suivant. Cependant, face à cette critique, d’autres voix se sont élevées pour défendre la Première ministre, sans pour autant la rejoindre sur le plan politique. « Franchement c’est pas scandaleux«  a contrebalancé un internaute, tandis qu’un autre a ajouté : « Je pense que ça n’enrichit pas le débat et n’a aucun rapport avec le 49-3. Elle gère son argent comme elle veut ». « On a suffisamment à dire sur la politique de notre gouvernement actuel pour se passer de ce genre de remarque » a également fait remarquer un utilisateur.

Consciente du désamour que les Français ont pour cette mesure constitutionnelle, la Première ministre Élisabeth Borne a estimé ne pas avoir d’autre choix que d’y avoir recours. Déjà moquée précédemment sur le web, la popularité d’Élisabeth Borne risque à terme d’en pâtir.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Elisabeth Borne

Autour de

Source: Lire L’Article Complet