Elizabeth II a 96 ans : mais au fait, pourquoi fête-t-elle deux fois son anniversaire ?

Née le 21 avril 1926, la reine Elizabeth ne se contentera pas d’une seule célébration mais de deux. Une tradition instaurée au 17e siècle par l’un de ses prédécesseurs, le roi George II.

Ce jeudi 21 avril, Elizabeth II célèbre son 96e anniversaire. Si Sa Majesté passe cette journée spéciale avec ses proches dans la résidence de Wood Farm à Sandringham, charmant cottage de son regretté compagnon, le prince Philip, elle fêtera son anniversaire une nouvelle fois le 2 juin prochain. En plus d’une première journée organisée le véritable jour de sa naissance, Elizabeth II sera donc également honorée lors d’une journée nationale appelée “Trooping the Colour” et durant laquelle une parade militaire défile sous les applaudissements, comme l’avait rappelé le Daily Mail en avril 2021.

Organisé le deuxième samedi du mois, cet événement est l’occasion pour la famille royale de se réunir sur le célèbre balcon de Buckingham Palace pour saluer la foule et prendre une photo, tandis que la Royal Air Force réalise quelques figures aériennes. Le moment avait été annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19 et ne s’était pas non plus tenu l’année suivante pour les mêmes raisons. Comme l’a rappelé BFMTV ce jeudi 21 avril, le peuple britannique aura bel et bien droit à cette parade haute en couleur le 2 juin 2022, date symbolisant également le couronnement de la reine Elizabeth, en 1953. Par la suite, la mère du prince Charles aura encore le cœur à la fête tout au long de ce mois de juin placé sous le signe de son jubilé de platine.

>> Rétro 2021 : retour en images sur l’année noire d’Elizabeth II

Une tradition de longue date

La tradition de prévoir deux jours de fête est vieille de presque quatre siècles. Elle a été instaurée par George II, né en novembre 1683. Le monarque, qui tenait particulièrement à organiser une fête publique, a souhaité contourner le temps peu clément de l’hiver en prévoyant une seconde célébration durant l’été. Génération après génération, les têtes couronnées britanniques ont ainsi perpétué la coutume, qui se maintient encore aujourd’hui. Plutôt deux fois qu’une n’est-ce pas ?

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet