Elizabeth II diabolisée, Meghan Markle comparée à George Floyd… Charlie Hebdo fait scandale en Angleterre

Les accusations de racisme de Meghan Markle et du prince Harry ont inspiré Charlie Hebdo qui a décidé d’en faire sa couverture, mettant en scène la reine Elizabeth II, le genou sur le cou de Meghan Markle. Cette comparaison avec George Floyd fait polémique en Angleterre.

A propos de

  1. Meghan Markle

  2. Elizabeth d’Angleterre

« Les problèmes mis en avant, notamment ceux liés au racisme, sont préoccupants. Même si certaines versions peuvent varier, nous prenons cela très au sérieux. » Le communiqué de la reine Elizabeth II et la prise de parole du prince William, affirmant que la famille royale n’est « absolument pas raciste », n’auront pas permis d’éteindre l’incendie. Le 7 mars dernier, dans une interview accordée à Oprah Winfrey, Meghan Markle a choqué en révélant qu’il y aurait eu une discussion sur la couleur de peau de son bébé au sein de la famille royale. L’animatrice et productrice a eu beau préciser par la suite que ni le prince Phillip, ni la reine Elizabeth II n’étaient concernés par ces accusations de racisme, c’est bien cette dernière qui est la cible de caricatures. Comme à son habitude Charlie Hebdo n’a pas fait dans la demi-mesure. Cette interview de Meghan Markle et du prince Harry arrivait au moment de l’ouverture du procès de Derek Chauvin, le policier accusé d’avoir causé la mort de George Floyd en mai 2020. L’hebdomadaire satirique a donc décidé de proposer une couverture associant les deux événements. Et le résultat a beaucoup choqué.

On y voit Elizabeth II avec un sourire diabolique agenouillée sur le cou de Meghan Markle, visiblement en train d’étouffer. « Pourquoi Meghan a quitté Buckingham », peut-on lire sur cette Une. « Parce que je ne pouvais plus respirer », y répond Meghan. « Je ne peux pas respirer », c’est justement la phrase prononcée vingt fois par George Floyd alors que le genou du policier Derek Chauvin est resté près de neuf minutes sur son cou. La comparaison entre la reine et ce policier, mais aussi celle entre Meghan Markle et l’Afro-américain devenu un symbole, à l’origine du mouvement Black Lives Matter, fait un énorme scandale, notamment en Grande-Bretagne. « Faux », « épouvantable »… Sur les réseaux sociaux, les réactions négatives se multiplient comme le rapporte le Daily Mail. La caricature n’a pas choqué uniquement des fans de la famille royale britannique. De nombreux militants contre le racisme ont aussi fait part de leur désapprobation.

Pourquoi Meghan a quitté Buckingham ?

Retrouvez :

👉 Reportage : l'écologie sonore à l'écoute des animaux
👉 Enquête sur la véritable histoire du poison chlordécone
👉 Comment Erdogan traque ses opposants jusqu'en France

En vente demain ! pic.twitter.com/X7hJHKHPDx

« Cela ne fait rire personne ! »

« Charlie Hebdo, c’est faux à tous les niveaux », a dénoncé sur Twitter Halima Begum, PDG du groupe de réflexion sur la lutte contre le racisme, Runnymede Trust. « La reine en tant que meurtrière de George Floyd écrasant le cou de Meghan ? Meghan disant qu’elle est incapable de respirer ? Cela ne repousse pas les limites, ne fait rire personne ou ne conteste pas le racisme. Il rabaisse les problèmes et provoque une offense, à tous les niveaux », a-t-elle estimé. « Est-ce la liberté d’expression dont Charlie Hebdo est si passionné ? Le racisme, le manque de respect et l’offense sont passés pour de la satire ? Je suis désolé, mais ce n’est pas pour moi », s’est emporté un internaute. De leur côté, les avocats noirs et asiatiques de For Justice ont dénoncé sur Twitter « un racisme scandaleux, dégoûtant et fasciste », déplorant que Charlie Hebdo utilise ce qui est arrivé à George Floyd, selon eux, à « des fins lucratives ». Le message de l’hebdomadaire satirique français n’est visiblement pas du tout passé.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet