Elizabeth II : son fils Andrew convoqué à Balmoral pour évoquer l'affaire Epstein

C’est aussi la rentrée pour le prince Andrew. Le duc d’York a reçu une convocation maternelle l’invitant à se rendre au château de Balmoral afin d’évoquer la triste affaire Epstein. Au vu des derniers développements, il y avait sans doute beaucoup à dire…

Prince Andrew

Elizabeth d’Angleterre

Le prince Andrew a quitté le Berkshire où il est actuellement confiné pour se rendre à dans les Highlands écossais à Balmoral, dans la résidence d’été de la reine. Le but, évoquer avec cette dernière, les derniers développements de l’affaire Epstein. Une affaire dans laquelle le prince est mouillé et qui empoisonne la vie de la Couronne depuis désormais un peu plus d’un an. C’est la première fois que mère et fils se retrouvent depuis le mois de juillet.

Pour l’heure la position du cadet de la reine est digne de celle d’un équilibriste sur un fil. Ses avocats ne cessant d’assurer sa volonté de collaborer à l’enquête tandis que l’équipe américaine en charge de l’affaire se plaint de ne pouvoir obtenir son témoignage. Un jeu de cache-cache qui déplaît souverainement aux compatriotes d’Andrew et au procureur Berman qui s’indignait en janvier dernier de la non coopération de l’ex-mari de Sarah Ferguson.

“La reine veut être informée”

Evoquant ce voyage à Balmoral, une source indique : “La reine et Andrew ont beaucoup de choses à discuter. Tant de choses sont sorties au cours de l’été. La reine veut être tenue informée car elle ne sera de retour à Windsor que début octobre “.

Au chapitre des derniers développements, Virginia Roberts Giuffre, la principale accusatrice du prince Andrew, s’est laissée aller à de nouvelles révélations explosives. Elle a indiqué que lors de sa première rencontre avec le prince, ce dernier se serait amusé avec Ghislaine Maxwell à essayer de deviner l’âge de l’adolescente. “Avant d’abuser de moi alors que nous venions de nous rencontrer, Ghislaine lui a [demandé de deviner mon âge] et il a eu bon”, a-t-elle expliqué. Le prince aurait ensuite évoqué Eugenie et Beatrice : “Oh, mes filles ont quelques années de moins que toi”, lui aurait-il lancé. Dans le documentaire Surviving Jeffrey Epstein diffusé sur la chaîne Lifetime, elle a décrit le frère du prince Charles comme un “agresseur sexuel ” et non “comme le prince de contes de fées que l’on trouve dans les livres.”

Virginia Roberts Giuffre déclare avoir eu des relations sexuelles avec Andrew à trois reprises alors qu’elle était mineure, des accusations réfutées par le prince mais qui depuis plus d’un an lui valent la disgrâce et la mise à l’écart de la famille royale…

Source: Lire L’Article Complet