“Elle partira” : cette célèbre ministre d’Emmanuel Macron déjà sur la sellette

Au cœur d’une polémique ayant fait ressurgir certains de ses propos homophobes tenus en 2013, Caroline Cayeux, ministre chargée des Collectivités territoriales, pourrait bien être contrainte de démissionner du gouvernement, si l’on en croit le commentaire d’un ministre fait au Canard Enchaîné ce mercredi 20 juillet.

Le gouvernement n’en finit plus de faire face à des polémiques… Après l’affaire Damien Abad, l’ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et du Handicap accusé de tentative de viol, les plaintes également pour viol visant la secrétaire d’État chargée du Développement, Chrysoula Zacharopoulou, c’est au tour de Caroline Cayeux, ministre chargée des Collectivités territoriales, de faire couler de l’encre. Des propos que la maire de Beauvais avait tenus en avril 2013 à l’encontre du mariage pour tous ont refait surface alors qu’un collectif d’élus de gauche a publié ce 11 juillet une tribune dans le magazine Têtu, demandant le départ de trois ministres « au passé Manif pour tous ». D’après le témoignage d’un ministre récolté par Le Canard Enchaîné ce mercredi 20 juillet, la femme politique de 73 ans pourrait quitter son poste. « Il ne se passera rien à court terme, mais Cayeux aura deux boulets aux pieds. Elle finira par partir. Elle partira, peut-être même d’elle-même, parce que c’est intenable », a commenté le haut fonctionnaire.

Pour rappel, Caroline Cayeux avait qualifié le mariage pour tous de « réforme de caprice et de dessein qui va contre la nature ». Ce mardi 12 juillet, elle s’est enfoncée encore plus alors qu’elle présentait ses excuses sur Public Sénat, précisant qu’elle avait elle-même « beaucoup d’amis parmi ces gens-là ». Une expression qui a irrité de nombreux membres du gouvernement… « C’est inacceptable et stupide », a grincé Emmanuel Macron juste après avoir entendu son mea culpa. « C’est aberrant », lui a lancé Clément Beaune à l’Assemblée. Et d’ajouter, cinglant : « Moi aussi, je fais partie de ces gens-là. » « Quand le même jour la ministre débarque l’après-midi à l’assemblée, elle est à peine saluée par ses collègues », ont par ailleurs souligné nos confrères du journal.

>> PHOTOS – Remaniement d’Emmanuel Macron : découvrez les ministres du gouvernement Borne II

Tribune signée par 129 personnes, plainte : Caroline Cayeux en mauvaise posture

De nombreuses personnalités se sont montrées choquées par cette ancienne prise de position de la ministre. Le 16 juillet dernier, le Journal du dimanche a publié un texte dénonçant l’attitude de la ministre. Ce texte a été signé par 129 personnes, dont Alex Goude, Nelson Monfort et Jack Lang. « Comment accepter les propos tenus par la ministre chargée des Collectivités territoriales, à la veille de la fête nationale ? ont commencé les auteurs dans le JDD. Comment accepter qu’un membre de l’exécutif, dont le premier rôle est d’assurer l’application des lois, puisse appeler « ces gens-là » des citoyens français ? Comment ne pas voir que, dans son esprit, ils ne relèvent pas de la même catégorie de citoyens ?« 

Pour l’instant, rien ne garantit qu’Emmanuel Macron et Elisabeth Borne demanderont à Caroline Cayeux de quitter le gouvernement. Plusieurs associations de lutte contre l’homophobie n’ont cependant pas attendu la réaction du chef de l’État et de son bras droit, déposant une plainte pour « injure publique envers un groupe de personnes en raison de leur orientation sexuelle par une personne dépositaire de l’autorité publique ». Certaines célébrités ont aussi pris position, comme c’est le cas des époux Christophe Beaugrand et Ghislain Gerin. Le couple a interpellé la ministre sur Instagram ce 15 juillet, en postant une belle photo de famille, dont la légende indique « Ces gens-là élèvent des enfants« .

Crédits photos : Lionel Urman / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. Caroline Cayeux

Autour de

Source: Lire L’Article Complet