Emmanuel Macron a changé la couleur du drapeau de la France en toute discrétion

Le président de la République Emmanuel Macron a changé le bleu du drapeau français, sans aucune communication sur le sujet, révèlent Europe 1 et CNews, dimanche 14 novembre 2021. Si ce changement peut sembler insignifiant, il s’agit en réalité d’une décision politique.

  • Emmanuel Macron

Quand Emmanuel Macron touche aux symboles de la France dans le plus grand silence. Le président de la République a changé la couleur du drapeau français, indique Le Parisien, confirmant une information Europe 1/CNews, dimanche 14 novembre 2021. Si le triptyque de l’emblème national est toujours bleu, blanc, rouge, ce changement se joue à une nuance près : c’est désormais du bleu marine qui compose les drapeaux des bâtiments rattachés à l’Élysée, à l’Assemblée nationale et au ministère de l’Intérieur, a précisé Louis de Raguenel, chef du service politique d’Europe 1, sur le plateau de CNews.

Cette décision prise par Emmanuel Macron, et incitée par Arnaud Jolens, le directeur des opérations de l’Élysée, ainsi que Bruno Roger-Petit, le conseiller mémoire du Président, peut paraître anecdotique. En réalité, cela relève d’une volonté « esthétique », mais surtout politique : « renouer avec le drapeau français de 1793, l’imaginaire des volontaires de l’an II et la Convention », rapporte Louis de Raguenel, qui a contacté l’Élysée. Un symbole de la Révolution française, en somme.

Pas de communication de la part de l’Élysée

Ce changement remonte au 13 juillet 2020, mais le débat a duré un an dans les coulisses de l’Élysée. Nombreux sont ceux qui souhaitaient garder le bleu marial, que l’on connaît depuis les années Valéry Giscard d’Estaing et la construction de l’Union européenne. D’autant plus que le drapeau tricolore est souvent dressé à côté du drapeau européen. Si la présidence française de l’Union européenne se tient à partir du 1er janvier 2022, l’Élysée assure qu’il ne s’agit en rien d’un geste-anti européen.

Quant à la non-communication sur ce changement, le palais présidentiel « affirme que la démarche est incitative. Aucune consigne n’a été donnée de changer tous les drapeaux officiels. L’entourage d’Emmanuel Macron n’a aucune envie de donner l’image d’un Président qui touche aux symboles du pays, même si, il y a un sens derrière tout ça », précise le journaliste d’Europe 1.

Source: Lire L’Article Complet