« Emmanuel Macron utilise Nicolas Sarkozy » : la remarque cinglante de Rachida Dati

Ils ont 23 ans d’écart mais cela n’empêche pas Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy d’avoir tissé des liens. Dans l’ouvrage Chérie, j’ai rétréci la droite, les journalistes Nathalie Schuck et Olivier Beaumont reviennent sur leurs rapports ambigus et notamment sur ce qu’en pense Rachida Dati.

Ce jeudi 18 novembre, paraît aux éditions Robert Laffont, Chérie, j’ai rétréci la droite, les journalistes Nathalie Schuck et Olivier Beaumont analysent la relation nouée par Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron. On y apprend notamment que l’ancien maire de Neuilly-sur-Seine reproche à l’homme de 23 ans son cadet son manque de fermeté mais également qu’il n’hésite pas à lui prodiguer quelques conseils. Mais quid d’Emmanuel Macron, quel intérêt voit-il à cet échange ? Selon Rachida Dati, le chef d’État utilise l’époux de Carla Bruni.

Le Parisien a pu consulter quelques bonnes feuilles de l’ouvrage au sujet du président et son prédécesseur qui s’affichent « si complices« . « Poker menteur« , titre de la deuxième partie du livre, met en avant l’ambiguïté de ce rapport. « Macron ne se méfie pas de Sarkozy, il l’utilise, assure Rachida Dati. Il s’en sert pour bordéliser la droite en pensant le neutraliser. » Une remarque cinglante. Le calcul d’Emmanuel Macron est donc de « continuer à dynamiter la droite« . Ce rapprochement avec Nicolas Sarkozy lui permet ainsi de s’attirer les électeurs LR.

Nicolas Sarkozy ne mâche pas ses mots sur Emmanuel Macron

De son côté, l’ancien président de la République ne manque pas de donner son avis sur son nouveau complice. Il fustige d’ailleurs son manque d’autorité. « Il ne comprend pas pourquoi Emmanuel Macron rechigne à s’emparer des questions de laïcité et des tensions communautaires« , précisent les deux journalistes. Et selon lui, cette difficulté à se faire respecter vient de « raisons d’ordre personnel« . « Le fond de l’affaire, c’est qu’il n’a pas d’enfants« , aurait confié Nicolas Sarkozy un jour à un de ses convives.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet