Emmanuel Macron vexe François Hollande : ce sale coup qu’il n’a pas digéré

Le Canard Enchaîné révèle les coulisses d’un nouvel épisode qui ne devrait pas aider à remettre d’aplomb les relations entre Emmanuel Macron et François Hollande.

A propos de


  1. François Hollande


  2. Emmanuel Macron

C’est un nouveau pied de nez adressé par Emmanuel Macron à François Hollande. Dans le cadre de la commémoration des 40 ans de l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand, le président de la République a décidé de convier l’ensemble des conseillers de l’ex-président socialiste à l’Élysée, d’ici la fin du mois de mai. Parmi les 120 à 140 personnes encore en vie, il y aurait pu avoir un certain François Hollande, qui a fait ses débuts dans l’ombre de François Mitterrand, après 1981, en tant que chargé de mission. Or, Le Canard Enchaîné rapporte que le compagnon de Julie Gayet n’a pas reçu de carton d’invitation.

Emmanuel Macron a justifié sa décision par le fait que François Hollande n’a jamais eu officiellement le titre de conseiller de François Mitterrand. Mais, le prédécesseur d’Emmanuel Macron a bien du mal à digérer sa non-invitation. “C’est bizarre d’inviter les conseillers, ça en dit long sur la conception que Macron a du pouvoir”, a-t-il réagi devant des collègues du Parti socialiste. “Ceux qu’il fallait inviter, c’était les anciens ministres de Mitterrand, parce que ce sont eux qui gouvernent et pas les conseillers”, a-t-il ajouté au micro de France Inter.

Macron-Hollande : une relation dégradée ?

De secrétaire général adjoint à l’Elysée à ministre de l’Économie, Emmanuel Macron s’était fait une place de choix auprès de François Hollande. Mais depuis sa démission du gouvernement, pour se porter à l’élection présidentielle de 2017, sa relation avec l’ex-Président de la République est faite de tensions. Ces dernières, exposées sur la scène publique, ont sans doute joué dans l’absence de François Hollande aux côtés des personnalités qui seront reçues par le chef d’État. Il y aura notamment l’ex-protégée de François Mitterrand, Ségolène Royal, l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, ou encore Éric Arnoult, plume du défunt président.

Article écrit avec la collaboration de 6Médias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet