Emmanuelle Seigner : "Il veut m'assassiner !"

Persuadée qu’on veut intenter à ses jours, l’épouse de Roman Polanski vit dans la terreur.

Depuis la sortie de son livre autobiographique Une vie incendiée (éd. de l’Observatoire) dans lequel elle prend la défense de Roman Polanski, son mari depuis 1989, Emmanuelle Seigner fait face à de nombreuses critiques. Visé pour agressions sexuelles par plusieurs femmes et menacé d’extradition aux États-Unis pour la sordide affaire Samantha Geimer – que le cinéaste a reconnu avoir droguée puis violée en 1977 alors qu’elle n’avait que 13 ans –, le réalisateur de 89 ans peut se targuer de bénéficier du soutien sans faille de sa femme.

Invitée de l’émission Sept à huit sur TF1 le 16 octobre, elle évoquait la permissivité d’une certaine époque, semblant par là même lui trouver des circonstances atténuantes. L’actrice et chanteuse n’a pas hésité à réitérer ces propos dans le Journal du dimanche, rappelant qu’à cette période-là, « on louait les Lolita, de Jodie Foster, dans Taxi Driver, en 1976, jusqu’à Vanessa Paradis, dans Noce blanche, en 1989. »

Des arguments qui ont déchaîné les passions et heurté de nombreuses personnes, et qui font désormais de son auteure une cible de choix. Dans cette interview, Emmanuelle Seigner, 56 ans, ne fait pas mystère du terrible sentiment de « paranoïa intense » qui s’est emparé d’elle.

Terrorisée

Persuadée que quelqu’un veut intenter à ses jours, la soeur de Mathilde Seigner a fait part de ses craintes. Faisant référence à la mort de Sharon Tate, la première épouse de Polanski, tuée par des membres de la secte de Charles Manson en 1969 à Los Angeles, elle se dit « obsédée et terrorisée par ce meurtre d’une sauvagerie sans nom ». Au point de croire qu’elle pourrait un jour subir le même sort. « Je me suis un temps promenée avec un couteau dans mon sac. Tout m’angoissait. Dès que quelqu’un me regardait, je me disais : il veut m’assassiner. » Une sensation d’autant plus fondée que d’anciens membres de la « famille » de Charles Manson vouent toujours un culte au gourou mort en 2017. Telle l’inquiétante Lynette Fromme, aujourd’hui âgée de 74 ans, sortie de prison en 2009. De quoi donner des sueurs froides à Emmanuelle Seigner, longtemps encore…

Valérie EDMOND

Source: Lire L’Article Complet