En direct, Cyril Hanouna accusé par Juan Branco de prendre de la cocaïne, explose et fracasse son invité !

Mardi 4 mai, Cyril Hanouna recevait Juan Branco sur le plateau de TPMP afin de faire réagir ce dernier aux accusations de viol à son encontre. Une discussion qui a glissé sur un terrain très tendu lorsque l’avocat a accusé l’animateur et ses chroniqueurs de consommer régulièrement de la cocaïne.

Les murs de C8 ont encore tremblé mardi 4 mai lors de Touche pas à mon poste. L’émission donnait la parole à Juan Branco, avocat médiatisé et controversé, accusé par une jeune fille de viol. La version des faits qu’elle a détaillé aux policiers diffère de celle qui a été partagée par Juan Branco en premier lieu sur son compte Facebook vendredi 30 avril dernier. Afin de publiquement se défendre, l’avocat a donc tenu à s’exprimer au micro de Cyril Hanouna. Selon lui, le rapport sexuel a été entièrement consenti mais il si il reconnaît avoir donné à la jeune femme un comprimé de Lamaline, médicament antidouleurs pouvant provoquer euphorie et somnolences. “C’est quoi le délire en fait ?“, lui demande alors l’animateur. “Parce qu’on est des enfants“, lui répond alors Juan Branco. La discussion a ensuite pris une tournure très différente. Politique en premier lieu quand Juan Branco a évoqué les liens entre médias et personnalités influentes. Cyril Hanouna lui a alors rappelé l’échange musclé qu’ils avaient eu en plateau lorsque l’avocat avait balancé le montant de son contrat avec le groupe de Vincent Bolloré. “Vous aviez failli me virer du plateau“, rappelle alors Juan Branco.

Juan Branco accuse les équipes de TPMP de consommer de la cocaïne

La situation a dégénéré lorsque Gilles Verdez est revenu sur les effets recherchés par Juan Branco quant à la consommation de Lamaline avant l’acte sexuel. De quoi agacer l’avocat qui lâche alors une bombe. “C’est peut-être parce qu’ici on prend des rails de coke sans difficulté…“, balance-t-il. Une petite phrase qui a provoqué la fureur de Cyril Hanouna. “Non mais attendez de qui vous parlez là ?“, lui demande l’animateur fou de rage qui enchaîne violemment “Tu parles de moi là ? Tu parles de moi ?“. “Pourquoi ? Vous vous sentez visé ?” lui glisse alors Juan Branco. “Ah bon personne ne prend de drogues dures dans le milieu de la télé ?“, demande alors l’avocat. “Chez nous non tout le monde est clean“, précise alors Cyril Hanouna.

L’animateur a tenté de reprendre son calme et de diriger à nouveau le débat autour des accusations de viols qui touchent Juan Branco. Quelques minutes de répit avant un nouvel affrontement. Visiblement hors de lui, Cyril Hanouna a remis le couvert. “La première fois vous dites que je gagne 250 millions d’euros, et cette fois-ci vous dites qu’il y a de la cocaïne à la télévision“, répète-t-il. “Le monde de Touche pas à mon poste est beaucoup sain que celui dans lequel vous vivez parce que nous on connaît pas ces histoires de Lamaline et tout ça…“, termine Cyril Hanouna. Le moment du “quart d’heure sans filtre” de l’émission n’a jamais aussi bien porté son nom…

À voir aussi : Jéremstar fait d’incroyables révélations sur la téléréalité

Source: Lire L’Article Complet