Éric Zemmour : ce jeune politicien viré par sa faute

Ex-responsable des Jeunes Républicains Gironde, Matthieu Louves a payé son soutien affiché à Éric Zemmour. D’après Sud-Ouest, ce samedi 9 octobre, le jeune politicien a été écarté du parti.

Candidat déclaré ou non, Éric Zemmour semble bel et bien en campagne pour l’Élysée. Dans l’entourage du polémiste d’extrême-droite, les soutiens s’activent pour le défendre, ce qui n’est pas du goût de tous. Comme le relatent nos confrères de Sud-Ouest, ce samedi 9 octobre, un jeune cadre du parti Les Républicains (LR) a été démis de ses fonctions de responsable des Jeunes Républicains Gironde. En cause : Matthieu Louves, en poste depuis 2018, a affiché des positions favorables à Éric Zemmour. Pour le parti, ces positions ne sont plus « compatibles » avec la ligne politique des LR.

Écarté de sa fonction de cadre, Matthieu Louvres dit être toujours membre des Républicains. Pour autant, le politicien de 26 ans se mobilise sur le terrain pour soutenir l’éventuelle candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle de 2022. Il a notamment été reçu sur le plateau de Cyril Hanouna, le 29 septembre dernier. « Nous sommes plusieurs à le soutenir en Gironde, même si certains ne veulent pas l’afficher clairement, que ce soit chez les jeunes ou les moins jeunes« , a-t-il affirmé dans Touche pas à mon poste, sur C8, d’après des propos rapportés par Sud-Ouest. Selon le journal, Matthieu Louves s’occupe des réseaux sociaux d’Éric Zemmour et est un proche de Sarah Knafo, conseillère de l’éditorialiste.

"Est-ce que vous n'êtes pas un opportuniste ?"

Matthieu Louves, membre des Républicains, explique les raisons pour lesquelles il compte soutenir Eric Zemmour. Il se heurte à @gillesverdez dans #TPMP ! pic.twitter.com/mOgEyUpYw3

Des tensions en marge d’une réunion publique en Corse

Ce samedi 9 octobre, Éric Zemmour était en déplacement à Ajaccio, en Corse, pour la promotion de son livre La France n’a pas dit son dernier mot (Rubempré). Une visite sur l’île de Beauté qui n’a pas suscité l’unanimité des habitants. Aux alentours du port Tino-Rossi, en marge d’une réunion publique de l’ex-journaliste de 63 ans, des militants d’extrême-gauche et indépendantistes ont vivement invectivé le polémiste. Environ 300 personnes se sont réunies pour écouter son discours, émaillé d’échauffourées entre militants antifascistes et les partisans d’Éric Zemmour.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet