Escape game: quand le jeu se met au service de l'entreprise

Cohésion des équipes, sensibilisation aux addictions, formation ou recrutement… les escape games ont toute leur place en entreprise. Et les salariés en redemandent.

Restez informée

Mission secrète, enquête policière, jeu d’aventure, au temps des pharaons ou dans une prison reconstituée, les jeux d’évasion grandeur nature rivalisent d’imagination pour offrir une expérience unique. Le concept est simple. Enfermés dans une salle, plusieurs joueurs, qui se connaissent ou pas, doivent résoudre ensemble des énigmes dans un temps imparti. Destinés dans un premier temps au grand public, les escape games ont su conquérir les entreprises, attirées par leur côté ludique et fédérateur : “C’est l’un des seuls loisirs qui n’est pas basé sur la compétition. On met l’accent sur la communication et la cohésion”, explique Patrice Tropéa, créateur des premiers escape games en France et président de GCHD, entreprise spécialisée dans la conception de jeux d’évasions. Aujourd’hui, les PME comme les grandes entreprises y font appel principalement dans le cadre de team building, pour renforcer les liens entre collaborateurs. Ces jeux leur sont également utiles pour du recrutement ou de la formation. Les scénarios, plus variés et personnalisés, collent aux besoins des entreprises et s’adaptent aux locaux. “Ces variantes offrent de nombreux avantages dans le cadre professionnel. Pour une formation, le jeu favorise la transmission des messages. En phase de recrutement, il permet aux employeurs d’observer les réactions spontanées des candidats ”, précise le spécialiste. Et l’escape game n’a pas fini sa mue. Avec la crise sanitaire et le développement du télétravail, il a su s’adapter avec une version en visio. Telle l’entreprise John Doe qui a conçu un scénario adapté en distanciel. “Il n’y a pas de décor, mais on retrouve l’ambiance. Un maître du jeu habillé en agent secret confie les missions aux participants ”, se félicite Guillaume Groell, directeur général de l’enseigne. Le secteur a encore de beaux jours devant lui, prédit Rémi Prieur, créateur du site escapegame.fr : “Au-delà du confinement et de ses contraintes, la visio constitue un bon moyen pour les entreprises qui travaillent en multi-sites de fédérer leurs équipes”.

« On a pu retisser des liens »: Agathe, 31 ans, Office manager chez AB Tasty

J’avais déjà participé à des escape games dans un cadre privé. Quand notre entreprise nous a proposé de jouer en visio, en plein confinement, j’ai tout de suite accepté. Toute l’équipe était en télétravail. C’était formidable, pour tous les collaborateurs, de chercher ensemble à résoudre des énigmes. On a pu se retrouver, se déconnecter du travail et retisser les liens. Récemment embauchée, mon intégration s’est faite plus rapidement. Les rapports ont gagné en fluidité.

« Mieux assimiler les informations »: William, 49 ans, Consultant Prévention Grands Comptes au sein de Malakoff Humanis

En janvier 2020, nous avons participé au projet pilote d’un escape game de formation sur la prévention aux risques d’addictions en entreprise, tels le tabac ou l’alcool, dans une salle réaménagée pour l’occasion. Nous devions, en équipe, mener une enquête sur la disparition du cadeau de Gérard lors de son pot de départ en retraite. Ce n’est pas forcément évident d’aborder ce genre de sujets dans le milieu professionnel. A la différence des formations classiques, ce jeu permet de mieux assimiler les informations et de se les approprier plus facilement.

A lire aussi: Réunion, tournage, formation: louez votre logement à des entreprises!

Source: Lire L’Article Complet