Étienne Mougeotte, patron historique de TF1, est mort

Numéro 2 de TF1 aux côtés de Patrick Le Lay pendant près de 20 ans, Étienne Mougeotte est mort à l’âge de 81 ans le jeudi 7 octobre 2021, comme l’a annoncé la radio Europe 1, dont il fut le directeur de l’information.

Le monde de la télévision, et des médias au sens global du terme, a perdu l’un de ses visages emblématiques jeudi 7 octobre 2021. Selon les informations dévoilées par Europe 1, l’ancien patron emblématique de TF1, Etienne Mougeotte, est mort à l’âge de 81 ans ce jour-là. Il n’est d’ailleurs pas vraiment anondin que ce soit justement cette radio qui annonce la mort de cette grande figure de l’audiovisuel français, étant donné qu’Etienne Mougeotte s’est d’abord illustré sur Europe 1 avant de rejoindre TF1. Après avoir effectué ses débuts dans le monde l’audiovisuel en collaborant avec France Inter, l’ORTF et RTL, il était devenu le directeur de l’information de la station du groupe Lagardère en 1974.

Après avoir quitté Europe 1 en 1981, Etienne Mougeotte se lance dans la presse écrite. Il devient ainsi tour à tour rédacteur en chef du Journal du Dimanche (JDD) et de Télé 7 Jours. C’est finalement en 1987 qu’il rejoint TF1, juste après la privatisation de la première chaîne. Il deviendra ensuite rapidement le vice-président du groupe TF1, ainsi que le directeur d’antenne de la première chaîne, mais aussi le président de LCI suite au lancement de la chaîne d’information en 1994. Patron historique de TF1, il formait avec Patrick Le Lay un duo indissociable, qu a dirigé la première chaîne durant ses plus belles années.

Etienne Mougeotte : une autobiographie publiée quelques mois avant sa mort

Après 20 ans de bons et loyaux services, Etienne Mougeotte a finalement quitté TF1 en 2007. Il se tourne alors une nouvelle fois vers la presse écrite, en devenant le directeur des rédactions du groupe Le Figaro. Au bout de 4 ans à ce poste, il est remplacé par Alexis Brézet, ce qui lui permet de revenir à ses première amours, la radio. Quelques semaines seulement après avoir quitté Le Figaro, il est nommé directeur général de la station Radio Classique. En parallèle, Etienne Mougeotte prend la présidence du groupe Valmonde en 2015, qui possède notamment l’hebdomadaire Valeurs Actuelles. Il quittera finalement ses fonctions au sein de Radio Classique en 2018. Avant de mourir, Etienne Mougeotte a tout de même eu le temps d’écrire son autobiographie, baptisée Pouvoirs, qui est parue en février 2021.

Source: Lire L’Article Complet