Eugenie et Beatrice d’York mêlées malgré elles au scandale de leur père

Dans un nouveau documentaire sur l’affaire Epstein, Virginia Giuffre, l’accusatrice du prince Andrew, dévoile que ce dernier a mentionné ses filles lors de leur première rencontre.

L’ombre de l’affaire Epstein pèse toujours sur la famille royale britannique, et les princesses Eugénie et Béatrice en sont les dernières victimes collatérales. Trois mois après la sortie d’une série événement sur les agissements du milliardaire et de sa compagne Ghislaine Maxwell sur Netflix, un nouveau feuilleton documentaire a été diffusé sur la chaîne américaine Lifetime les 9 et 10 août. Dans Surviving Jeffrey Epstein, Virginia Giuffre, accusatrice du duc d’York, mentionne les cousines des princes William et Harry.

Avant d’abuser de moi, alors que nous venions de nous rencontrer, Ghislaine lui a [demandé de deviner mon âge] et il a eu bon, dévoile-t-elle dans la série d’après le Mirror. J’avais 17 ans et il m’a comparée à ses filles en disant ‘Oh, mes filles ont quelques années de moins que toi.‘” Voilà qui ne devrait pas arranger les princesses Eugénie et Béatrice, qui tentent de vivre une année 2020 normale malgré les épreuves qu’elles ont dû traverser.

“C’est un agresseur”

Dans la série documentaire, Virginia Giuffre, qui témoigne dès qu’elle en a l’occasion contre le fils de la reine Elizabeth, affirme également qu’il “n’est pas le prince des contes de fées qu’on lit“. Elle estime qu’il “mérite d’être tenu pour responsable” : “C’est un agresseur.” L’Américaine, qui a témoigné pour la première fois en 2011, affirme que le duc d’York a eu des relations sexuelles avec elle à trois reprises, dont une fois lorsqu’elle avait 17 ans. Le prince Andrew nie ces accusations, et refuse toujours de coopérer avec le FBI.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet