Euro 2020 : ce geste fort prévu par l'équipe de France qui crée déjà la polémique !

Mardi 15 juin 2021, l’équipe de France va faire ses grands débuts dans l’Euro 2020 de football. Les joueurs ont prévu de poser un genou à terre avant le début de la rencontre pour alerter sur les violences racistes. Un geste qui crée déjà la polémique.

Mardi 15 juin 2021, c’est le jour J pour les hommes de Didier Deschamps. L’équipe de France de football va faire ses grands débuts dans l’Euro 2020. Pour son premier match, la sélection tricolore aura la lourde tâche d’affronter les Allemands à Munich. Un match qui démarrera par les traditionnels hymnes nationaux mais sera aussi marqué par un geste symbolique prévu par les Bleus avant le coup d’envoi. Quelques secondes avec le premier coup de sifflet de l’arbitre, les coéquipiers d’Antoine Griezmann vont poser un genou à terre. Certains devraient en prime lever un poing vers le ciel, à l’instar de Paul Pogba par exemple. Il s’agit d’un acte de révolte face au racisme et aux discriminations. C’est le joueur de football américain et ancien quaterback des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, qui, lors de la saison 2016, a été le premier à faire ce geste. Un acte qui avait alors déclenché une grosse attention de la part des médias du monde entier. Un happening, inspiré par la mort de George Floyd, tué par un policier blanc aux USA. Exécuté durant l’hymne national américain, ce geste avait alors provoqué certaines polémiques outre-Atlantique.

Euro 2020 : le genou à terre annoncé des Bleus critiqué par de nombreuses personnalités politiques

Ce geste qui devrait être immortalisé par les caméras du monde entier ne ravit pas tout le monde dans l’Hexagone non plus. Certaines personnalités politiques ont déjà décidé de monter au créneau. “Très sincèrement je le regrette, ‘Black Lives Matter’ c’est un drame mais c’est un drame qui s’est passé aux États-Unis, c’est un drame qui s’est passé avec la police américaine. La police française n’a jamais eu ces dérives “, a dénoncé Thierry Mariani, candidat RN pour les régionales en Paca, sur Europe 1. “C’est encore une opération importée d’un pays étranger qui n’a aucun rapport avec la France et moi je suis attaché à la neutralité du sport, a précisé l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy.

“Je demande à l’équipe de France de dire très clairement qu’il ne peut en aucun cas être interprété comme un geste à l’égard de l’action magnifique que les forces de sécurité intérieure réalisent en France”, a déclaré, de son côté, le maire ex-LR de Nice Christian Estrosi. “L’équipe de France ne peut mettre un genou à terre en hommage au mouvement politique américain Black Lives Matter alors qu’elle ne l’a pas fait pour les victimes du terrorisme islamiste ou les policiers assassinés par des barbares Elle doit rappeler son soutien à notre police !”, a exprimé Éric Ciotti sur Twitter.

À voir aussi : Karine Ferri dévoile une rare photo de son mariage avec Yoann Gourcuff

Source: Lire L’Article Complet