Euro 2021 : Karim Benzema à l’aise avec les Bleus ? Un proche témoigne

Sous le feu des projecteurs depuis qu’il a retrouvé l’équipe de France de football, Karim Benzema n’a malheureusement toujours pas marqué lors de cet Euro 2021. Mais pas de quoi inquiéter l’attaquant pour le moment, comme l’explique l’un de ses proches dans les colonnes du journal L’Equipe.

Karim Benzema

C’est un retour en fanfare qui a réjouit les supporters et supportrices de l’équipe de France de football. Après cinq ans passés loin de Clairefontaine, Karim Benzema a finalement rejoint la petite troupe emmenée par Didier Deschamps pour participer à la seizième édition du Championnat d’Europe de football. Des retrouvailles bien évidemment abondamment commentées par la presse, après un sulfureux passif entre l’attaquant et certains de ses coéquipiers. Oui mais voilà, la star du Real Madrid n’a toujours pas débloqué son compteur depuis le début de la compétition, la faute à un pénalty raté et à une position de hors-jeu… De quoi inquiéter ses partenaires ? Pas le moins du monde à en croire Paul Pogba : « Karim va marquer, qui va douter de lui ? Personne, surtout pas les Français. Il a des occasions, il est dans le jeu, il est performant, le but va venir tout seul. Le maillot ne sera jamais lourd à porter. Il faut juste soutenir nos joueurs et ne pas se poser de questions. Vous allez voir les prochains matchs » a notamment déclaré le milieu de terrain au micro de RTL.

Se débarrasser d’un poids

Un avis que partage Didier Deschamps, comme il l’a expliqué à nos confrères et consoeurs de Téléfoot : « Karim, j’ai bien conscience, et j’en parle avec lui, qu’il a un poids qui est lourd, malgré son expérience, son vécu, il a une responsabilité. L’important c’est qu’il a déjà toute ma confiance et la confiance de l’ensemble du groupe ». Dans les colonnes de l’Equipe ce lundi 21 juin, un proche du joueur a également tenu à rassurer les supporters et à faire taire les mauvaises langues qui commencent déjà à douter de lui : « Karim ne se prend pas la tête. S’il avait marqué en match de prépa ou face à l’Allemagne avec ce but refusé en fin de partie, il aurait peut-être mis sa belle action contre les Hongrois. Mais, c’est peut-être un mal pour un bien de passer à côté d’un match comme ça, et qui n’a pas de conséquences. Karim se sent bien physiquement. Il est à l’aise dans ce collectif ». Et c’est bien là le plus important. Vivement la suite !

Source: Lire L’Article Complet