Eurovision 2021 : le résultat du test de dépistage de drogue du candidat italien révélé

Empêtré dans une polémique depuis qu’il a été vu renifler une substance en plein concours de l’Eurovision, le chanteur du groupe italien Maneskin a été soupçonné de se droguer. Les résulats du test de dépistage sont tombés en ce lundi 24 mai.

Barbara Pravi

L’Eurovision de toutes les polémiques ? Disputée dans des conditions spéciales en raison des nombreuses barrières sanitaires mises en oeuvres, la 65e édition du concours de chant a vu le groupe italien Maneskin l’emporter de quelques voix, au détriment de la représentante française, Barbara Pravi. Une deuxième place synonyme de fierté pour l’interprète de Voilà, fair-play jusqu’au bout des ongles pour saluer la victoire des rockeurs. Et pourtant, il y avait de quoi verser dans la polémique, lorsque des images ont montré que le chanteur du groupe, Damiano David, aurait consommé de la cocaïne en pleine cérémonie. La séquence a immédiatement fait le tour de la Toile, un scandale se répandant comme une trainée de poudre, jusqu’à contraindre l’accusé à se soumettre à un test de dépistage. “Nous sommes vraiment choqués que certains puissent dire que Damiano a pris de la drogue”, ont-ils réagi dans une story Instagram.

La victoire du groupe italien validée

Si le chanteur de Maneskin n’a cessé de réfuter les accusations, il s’est donc soumis à un test ce lundi 24 mai, un résultat positif pouvant entrainer une disqualification du groupe transalpin. Et ce, même si la France a toujours rejeté son intention de déposer une réclamation. “Nous voulons gagner, mais nous irons avec plaisir l’an prochain en Italie. Et nous gagnerons à la loyale”, a assuré Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, qui gère la délégation tricolore. De réclamation, il n’y en aura point puisque le dépistage du candidat italien est négatif. “Personne n’a consommé de la drogue (…) et nous considérons que l’incident est clos”, a déclaré l’Union Européenne de Radiodiffusion dans un communiqué laconique. La victoire de Maneskin est donc entérinée, mais la grande lauréate -sans aucun chauvinisme- de la compétition est nul doute Barbara Pravi, classe sur scène comme dans ses réactions : “Je suis ravie ! Jamais je n’aurais accepté la première place de la loose”.

Source: Lire L’Article Complet