Evincée du concours Miss France, Anaëlle Guimbi rejette la main tendue de Sylvie Tellier !

Suite à la polémique suscitée par l’éviction d’une candidate du concours Miss France, la patronne Sylvie Tellier a tendu la main à Anaëlle Guimbi, sans succès…

“Nous ne voulions pas prendre le risque d’une annulation de l’élection s’il y avait un recours a posteriori”, a expliqué il y a quelques jours Sylvie Tellier au Parisien concernant l’affaire Anaëlle Guimbi. Accusée d’avoir violer le règlement du concours Miss France, en posant nue, cette candidate à Miss Guadeloupe avait été écartée du concours.

Dans les faits, elle avait pourtant tombé la chemise pour la bonne cause, à savoir la lutte contre le cancer… Après une vague d’indignation, la patronne des Miss a été obligée de reconnaître : “nous avons juste manqué de temps et d’informations pour apprécier le contexte. Je le regrette”. Et si cette décision a de lourdes conséquences, elle est sans appel…

Non merci

C’est pourquoi, Sylvie Tellier a proposé une seconde chance à Anaëlle Guimbi : qu’elle se représente à l’élection l’an prochain. La jolie brune a poliment refusé son offre, assurant par ailleurs sur NRJ : “Je ne suis pas dégoûtée, c’était une expérience que j’ai pleinement vécue mais que je ne souhaite pas revivre”.

Et pour cause : exposée depuis quelques jours au grand public en raison de ce gros scandale, Anaëlle Guimbi a peut-être bien gagné au change toute la popularité dont elle avait besoin, sans même concourir. Pour preuve, elle a déjà pris rendez vous les 18 et 19 septembre prochains, pour le raid sportif ‘Défi d’Elles’ à Arcachon. Une invitation que lui a fait Valérie Trierweiler, ex première dame de France, pour poursuivre ses efforts de prévention contre le cancer du sein.

Source: Lire L’Article Complet