EXCLU – Françoise Hardy, bouleversante sur Jacques Dutronc : « Je ne supporterais pas qu’il disparaisse »

On la sait très malade, affaiblie par un cancer du naso-pharynx. Mais Françoise Hardy ne cache pas non plus son inquiétude pour la santé de Jacques Dutronc, dont elle n’a jamais divorcé et avec lequel elle poursuit une histoire d’amour singulière… Confidences.

C’est l’histoire d’un “amour fou”, elle l’a écrit, elle l’a chanté. Coup de foudre à retardement, passion photogénique, tentations dangereuses de l’un comme de l’autre, séparation des corps dans les années 90, mais complicité et liens conjugaux gardés intactsLa légende de Françoise Hardy et Jacques Dutronc, couple à part dans la chanson française, a-t-elle encore besoin d’être écrite ? Au cours d’une dernière grande confession à l’ombre de la maladie, l’auteure et interprète de Tous les garçons et les filles nous a juré qu’il n’y a “aucune fierté à en tirer”. Même si “cela me touche et me réchauffe le coeur”, concède-t-elle.

Françoise Hardy s’est longtemps amusée à qualifier le père de son fils Thomas comme son “veuf imminent”. Ce n’est “plus du tout” le cas. Atteinte d’une tumeur du cavum diagnostiquée en 2018, très handicapée au quotidien par les effets secondaires de ses séances de radiothérapie et d’immunothérapie, la chanteuse se fait tout autant de souci pour l’homme qui l’aura précipitée dans des états extrêmes pendant plus de 30 ans.

“Jacques a eu un sérieux problème fin 2020”

Jacques a eu un sérieux problème fin 2020 et il a dû subir une opération chirurgicale importante. Nous étions très inquiets. Nous sommes toujours inquiets l’un pour l’autre”, confie-t-elle. Alors qu’elle s’est exprimée en faveur d’un encadrement légal de l’euthanasie en France, Françoise Hardy n’envisage d’ailleurs pas de partir après celui qui reste son époux, malgré des amours contingentes : “Il sait que je ne voudrais surtout pas mourir après lui, car je ne supporterais pas qu’il disparaisse.”

Jacques Dutronc occupe une grande place dans Chansons sur toi et nous, intégrale du répertoire de Françoise qu’elle commente. Elle n’élude pas cette évidence : “Jacques aura été l’homme de ma vie.” Elle n’ose évoquer la réciproque qu’en ces termes : “On m’a rapporté que lorsque j’étais aux portes de la mort en 2015, il a dit que j’étais la femme de sa vie. Il est en tous cas celui avec qui j’ai passé mes plus belles années, et ce que j’ai ressenti pour lui, vécu avec lui, m’a inspiré à peu près 75% de mes textes.”

“Avec Jacques, nous nous écrivons au moins un petit mot par jour”

Aujourd’hui, Françoise Hardy ne souffre plus par amour. Elle souffre tout court. Victime d’un assèchement de la zone ORL, elle décrit un état de détresse “constant”, “avec des pics fréquents”. Ce qui la soulage : “un mot de Jacques ou de Thomas.” “Avec Jacques, nous nous écrivons au moins un petit mot par jour”, précise-t-elle. Alors que Dutronc père et fils viennent d’annoncer une tournée commune au printemps 2022, Françoise garde une photo d’eux prise dans les années 70. Thomas n’est encore qu’un petit garçon, serré contre son père. “Je la vois depuis mon lit, et elle me fait bien”, nous assure Françoise. Amour fou, amour désormais si doux…

Retrouvez l’intégralité de notre grande entretien avec Françoise Hardy dans le magazine Gala en kiosque ce 1er juillet.

Crédits photos : BENGUIGUI/SIPA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet