Faustine Bollaert "mieux dans sa peau" : les raisons qui l’ont poussée à avoir recours à la chirurgie esthétique

C’est à l’occasion d’une interview accordée à Gala jeudi 11 novembre 2021, que Faustine Bollaert s’est confiée sur son rapport au temps qui passe. Un entretien dans lequel l’animatrice de France 2 a également évoqué son intervention chirurgicale des paupières.

  • Faustine Bollaert

Faustine Bollaert a un emploi du temps bien chargé. Véritable tête d’affiche de France 2, la compagne de Maxime Chattam anime chaque jour l’émission Ça commence aujourd’hui. Autre programme dont elle s’apprête à prendre les commandes sur la chaîne : Les temps changent, une soirée thématique diffusée le mardi 16 novembre 2021. Sujet du premier numéro : la pédocriminalité. La première partie est « un documentaire sous forme de voyage dans le temps », alors que la seconde fait « dialoguer des générations différentes en direct », a expliqué la maman de Peter et Abbie à Télé Star le samedi 11 septembre 2021. A l’occasion de ce nouveau format proposé par le service public, Faustine Bollaert a accordé une interview à Gala jeudi 11 novembre 2021. Un entretien dans lequel la présentatrice âgée de 42 ans a évoqué son rapport à l’âge et à la chirurgie esthétique.

Faustine Bollaert : « J’ai parlé de ça pour décomplexer les gens qui n’osent pas le faire »

En mai 2019, dans Les Terriens du samedi sur C8, Faustine Bollaert révélait qu’elle a eu recours à la chirurgie esthétique. « Je me suis fait opérer des paupières parce que j’avais les paupières tombantes », avait alors expliqué l’ex-présentatrice du Meilleur pâtissier sur M6 à Thierry Ardisson. Interviewée à ce sujet par Télé Star en août 2019, Faustine Bollaert avait alors indiqué avoir été totalement surprise par les réactions que ses révélations ont suscitées, et a confié « ne pas regretter de l’avoir dit ». « Avoir les paupières tombantes, ça me dérangeait, d’autant plus que je travaille à la télé avec une caméra braquée sur moi… « , avait-elle indiqué au média.

Pour Gala, celle qui a récemment été en deuil, a expliqué pourquoi elle a décidé de se confier sans tabou sur cette intervention chirurgicale : « J’ai parlé de ça pour décomplexer les gens qui n’osent pas le faire ». Et d’ajouter : « Aujourd’hui, je me vois vieillir en HD ». Pour autant, difficile pour Faustine Bollaert d’échapper au diktat des réseaux sociaux. « Je dois lutter pour ne pas filtrer mes photos sur Instagram« , a-t-elle avoué au média, précisant toutefois qu’elle est aujourd’hui « mieux dans sa peau ». Une femme toute aussi épanouie que décomplexée.

Source: Lire L’Article Complet