Flashback – Elodie Gossuin "traumatisée" par les rumeurs de transexualité

Alors que l’élection Miss France 2021 se déroulera ce samedi 19 décembre, Élodie Gossuin fera partie du jury. Et l’ancienne Miss n’a rien oublié de son sacre en 2001 mais aussi de sa participation à Miss Univers. A l’époque, elle avait été victime de rumeurs de terribles transexualité…

Parfois critiquée, mais toujours très attendue, la cérémonie de Miss France reste un évènement incontournable ! Alors que l’édition 2021, qui fêtera les 100 ans du concours, a déjà été repoussée à cause de la pandémie de Covid-19, le sacre de la prochaine reine de beauté doit avoir lieu le 19 décembre prochain. Parmi les membres du jury, les téléspectateurs auront le plaisir de retrouver la jolie Elodie Gossuin, Miss France 2001. Depuis son sacre, la maman de quatre enfants a fait du chemin. Mais les débuts de Miss n’ont pas été faciles pour la mère de famille.

En mai 2001, Elodie Gossuin avait effectivement participé à Miss Univers à Porto Rico alors qu’au même moment des rumeurs mettaient en doute son appartenance à la gent féminine. Calomniée, la jeune Miss avait été contrainte de prouver qu’elle était bien née femme en divulguant notamment son extrait de naissance. Cette rumeur la disant transsexuelle a été “assez compliquée à vivre” pour Élodie Gossuin. “Je venais d’avoir 20 ans… C’est compliqué psychologiquement quand on est jeune d’avoir suffisamment confiance en soi, de la répartie, d’assumer, d’avoir les armes pour répondre”, a-t-elle confié en 2019 à Purepoeple.

“Ce sont les autres qui m’on aidée”

Au moment des faits, Elodie Gossuin a été “très touchée” parce qu’elle “ne savait pas quoi faire, ni comment”. Elle a néanmoins pu compter sur les Français pour la défendre. “Ce sont les autres qui m’ont aidée, notamment la presse en France qui est venue à mon secours, tout comme Geneviève de Fontenay, s’est-elle remémorée. A l’époque, elle a beaucoup souffert à cause de cette fausse rumeur. “C’est un système qui a profité de moi et qui a fait le buzz sur ma personne, mon intégrité, la femme que je suis, a-t-elle expliqué dans une interview à Têtu avant de regretter que “ce système fonctionne encore”, selon elle.

Aujourd’hui, dix-neuf ans après, même si elle “cherche toujours à comprendre”, elle est passée à autre chose. “J’en rigole beaucoup”. Dans un live Instagram avec Sylvie Tellier en mars 2020, elle avait également fait part de son agacement contre Donald Trump, qui détenait alors le concours Miss Univers. “Je n’ai pas forcément envie de revoir Donald Trump, pas particulièrement vois-tu'”.

Source: Lire L’Article Complet