François Braun victime d’un infarctus en 2015 : ce choc vécu par le ministre de la Santé

Nommé ministre de la Santé en remplacement de Brigitte Bourguignon le 4 juillet dernier, François Braun doit avoir les nerfs solides pour faire face aux responsabilités liées à ses fonctions. Mais l’urgentiste a déjà vécu bien pire en 2015, année où il a été victime d’un infarctus, comme l’ont rapporté nos confrères de Paris Match.

C’est l’été de tous les défis pour François Braun. Le médecin-urgentiste a été nommé ministre de la Santé le 4 juillet dernier, en plein cœur du rebond de la pandémie de Covid-19, qui entre dans sa septième vague. L’ancien président de Samu-Urgences de France doit également affronter les dégâts causés par la canicule, ainsi qu’une crise du milieu hospitalier sans précédent… Mais l’ancien chef des urgences du CHR de Metz-Thionville a l’habitude d’être sur le front. Dans leur numéro de ce jeudi 21 juillet, nos confrères de Paris Match ont indiqué que l’homme politique de 60 ans a été victime d’un infarctus en 2015, alors qu’il venait de vivre un traumatisme, lié à un terrible événement auquel il a assisté en sa qualité d’urgentiste. « Le 7 janvier 2015 il est l’un des premiers sur les lieux de l’attentat à Charlie Hebdo. Le choc est si fort qu’il fait un infarctus lors de sa garde du lendemain », a rapporté le magazine.

Marqué au fer rouge, François Braun reste profondément atteint par l’attentat de Charlie Hebdo, fusillade terroriste islamiste qui a causé la mort de douze personnes et gravement blessé onze autres. « Je ne peux donc pas oublier, ne serait-ce que par les médicaments que je dois prendre tous les matins », a-t-il précisé au Parisien le 18 juillet dernier. « Cette tragédie, il l’a vécue avec l’urgentiste Patrick Pellox, qui surveillera d’un œil critique son action », a poursuivi Paris Match. « Il est insupportable, mais je l’adore », a assuré le néo-ministre. Le médecin a également été témoin de l’horreur en Iran et en Bosnie : « En 1990, quand sa femme attend leur premier enfant, François Braun part en Iran, meurtri par un tremblement de terre. Pour leur deuxième enfant, en 1993, il sera en Bosnie, alors en guerre. »

>> PHOTOS – Remaniement d’Emmanuel Macron : découvrez les ministres du gouvernement Borne II

Au ministère, François Braun à la rescousse d’un collaborateur évanoui

L’adrénaline est une vieille amie pour François Braun. À tel point que le ministre sait réagir dans la seconde lorsqu’un drame se produit en sa présence. Un exemple récent : son sauvetage d’un membre du ministère, évanoui à cause de la chaleur liée à la canicule. « Lundi 18 juillet, la France étouffe. En canicule n’est pas règne pas le ministère de la Santé. En début de matinée, un collaborateur fait un malaise dans son bureau, à l’étage de celui de François Braun. Le ministre de la Santé, urgentiste de profession, est appelé en renfort« , ont raconté nos confrères.

S’il est indéniablement un médecin d’exception, François Braun doit encore faire ses preuves en tant que politicien, étant novice dans le milieu. « Le 2 juillet, il reçoit un appel nocturne de la première ministre pour remplacer Brigitte Bourguignon, battu aux élections, à la Santé. François Braun demande la nuit pour réfléchir, consulte son épouse, réveille son frère médecin, appelle un ami. Tous l’encouragent. » C’est décidé, il se lance sur la scène politique. « C’est l’occasion de faire bouger les lignes. Je suis plutôt à les défoncer qu’à les contourner. Reculer n’est pas mon caractère« , a affirmé le nouveau ministre.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

A propos de


  1. François Braun

Autour de

Source: Lire L’Article Complet