François Hollande mordant : sa nouvelle salve contre la Nupes…

En déplacement à Donznac (Corrèze), François Hollande a critiqué le programme de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) ce lundi 30 mai. L’ancien président de la République ne croit ni en cette alliance de la gauche, ni en son programme qu’il estime irréalisable, rapporte l’AFP.

La Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) ? François Hollande n’y croit toujours pas. Il l’a rappelé à l’occasion d’un déplacement à Donzenac (Corrèze) pour soutenir la candidate de gauche, Annick Taysse, rapporte l’AFP. Le dernier locataire de l’Élysée à être issu d’un parti de gauche a estimé le programme de cette coalition irréaliste. Réunis sous cette bannière, La France Insoumise (LFI), Europe écologie les Verts (EELV), le parti communiste français (PCF) et le parti socialiste (PS) ont pourtant investi plus de 526 candidats pour les scrutins législatifs des dimanches 12 et 19 juin prochains. Qu’importe, selon François Hollande, cette alliance de la gauche « se heurterait à la réalité« , même en obtenant une majorité à l’Assemblée nationale.

Pire, sa vision serait même irréalisable selon l’ancien chef d’État. « Ce programme, compte tenu de l’importance des dépenses qu’il prévoit, compte tenu des promesses qu’il fait, serait incapable d’être exécuté« , a soutenu l’ancien dirigeant. Pour celui qui a mis en exergue « la crédibilité » et le « pluralisme » de « la gauche de gouvernement » dans la suite de ce discours, le projet politique proposé par Nupes est voué à l’échec.

>> PHOTOS – François Hollande, Anne Hidalgo, Jacques Chirac… Ces politiques ont fait face à la rumeur

François Hollande appelle Nupes à la responsabilité

Décidément, François Hollande ne mâche pas ses mots quand il évoque l’avenir de la gauche en France. Celui qui a été député en Corrèze, affirme que « les mesures de Nupes aboutissent à une impossibilité« . Et ce, alors même qu’elles « peuvent être séparément défendues » selon lui. Face à son public, composé d’une soixantaine de militants, le politique a appelé la formation de gauche à redresser la barre. « C’est toujours la gauche de responsabilité qui permet à toute la gauche de gagner« , a-t-il déclaré avant de prédire un destin funeste à sa tendance politique si elle refuse de changer. »Si l’on reste dans les formes que nous connaissons, une extrême droite, une gauche radicale et un bloc central, on aura la répétition de ce que nous avions lors des dernières élections présidentielles« , a averti François Hollande. Or, « les Français acceptent de moins en moins : voter contre plutôt que voter pour, sans perspective d’accession au pouvoir« , d’après son analyse.

Ce n’est pas la première fois que François Hollande se montre très critique envers la Nupes. Et pour cause : cette nouvelle formation politique a aussi été créée en opposition à sa vision politique selon Patrick Cohen. « La Nupes ne rompt pas avec la tradition du PS, du moins celui des années 1970 et 1980, mais il tourne le dos à votre quinquennat », exposait le journaliste sur le plateau de C à vous le lundi 9 mai. Également invité de la matinale de France Inter ce jour-là, François Hollande semble avoir été vexé par une autre décision de la Nupes. Pour les législatives, la coalition a décidé d’investir un candidat de la France Insoumise et non du PS dans la circonscription de la Corrèze. Or, il s’agit du fief de François Hollande, qui en a été le député pendant près de deux décennies, entre 1988 et 2012.

Crédits photos : Jean-Marc Lhomer / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet