François Mitterrand : une étudiante aurait eu une idylle avec l’ancien Président de la République

Le 6 septembre prochain, les éditions Grasset publieront un ouvrage sur une relation qu’entretenait l’ancien Président de la République François Mitterrand avec une étudiante en droit

À l’image de John F. Kennedy, François Mitterrand était connu pour ses histoires d’amour secrètes en plus d’avoir gouverné la France de 1981 à 1995. Des idylles qui refont surface, même plusieurs années après sa disparition. Preuve en est avec l’ouvrage à paraître le 6 septembre prochain des éditions Grasset.

Pour rappel, en 2016 le livre « Lettres à Anne » dévoilait déjà l’une de ses relations cachées. Sans nul doute la plus connue étant donné qu’il s’agissait de sa relation avec Anne Pingeot. Dans cet ouvrage, les lecteurs pouvaient lire les missives échangées entre la mère de Mazarine et l’ancien Chef de l’État comme le notent nos confrères de Voici.

Le média notant que cette relation avait débuté sur un green de golf pour durer une trentaine d’années et marquant celle qui n’était encore qu’une jeune fille : « Je n’avais que quatorze ans. Cela m’a laissé une impression ineffaçable », faisait-elle savoir au micro de France Culture en 2016. Mais ce n’est finalement que 6 ans après cette rencontre que leur histoire débutait pour de bon.

« Ce n’était pas le schéma qui était prévu. C’est une affaire qui m’avait dépassée. […] Admirer la personne qu’on aime, c’est un immense bonheur… Trente-deux ans de vie intense de bonheur… et de malheur », concluait-elle.

Toutefois, une nouvelle relation cachée de François Mitterrand refait surface et risque de faire couler beaucoup d’encre dans les jours qui viennent. Comme nous vous le faisions savoir, le 6 septembre prochain, Solenn de Royer, journaliste du Monde, publiera « Le Dernier Secret ». Cet ouvrage traitant de l’histoire d’amour de l’ancien homme politique avec une étudiante en droit.

Ce livre va raconter l’histoire entre la jeune fille de l’époque, prénommée Claire, et le président de la République. 50 années séparent les deux amoureux, mais ces derniers « s’aimeront à huis clos, jusqu’à la fin, en 1996 ». Une histoire secrète qui risque bien d’entacher l’image de celui qui se trouvait à la tête du pays il y a quelques années.

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet