Gabriel Attal : cette ancienne star de TF1 qui l’a aidé pour s’exprimer dans les médias

Régulièrement amené à s’exprimer à la radio et à la télévision dans le cadre de ses fonctions de porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a reçu l’aide d’un ancien animateur de TF1, afin de se perfectionner dans l’exercice, comme l’a révélé Le Point jeudi 30 décembre 2021.

  • Gabriel Attal

Nommé pour piloter le Service national universel (SNU) en 2018, Gabriel Attal a gravi les échelons en étant propulsé porte-parole du gouvernement. Une fonction exigeante qui l’oblige à s’exprimer assez régulièrement face aux journalistes, que ce soit dans la presse, à la radio, ou bien encore à la télévision. Gabriel Attal est ainsi chargé de relayer les bonnes, mais aussi les mauvaises nouvelles émanant de l’exécutif auprès des Français. En raison de la crise sanitaire, le porte-parole du gouvernement n’a pas chômé depuis de la pandémie, étant donné qu’il a multiplié les interventions sur les antennes des différents médias, pour évoquer les mesures sanitaires prises par l’exécutif depuis mars 2020.

Si Gabriel Attal excelle désormais dans l’exercice délicat de l’interview, ce n’était clairement pas le cas il y a encore quelques années. Selon les informations dévoilées par le magazine Le Point jeudi 30 décembre 2021, le porte-parole du gouvernement était en fait un grand stressé « capable de perdre brutalement plusieurs kilos à force d’anxiété« . « Il confesse avoir connu des nuits blanches avant ses passages chez Jean-Jacques Bourdin« , souligne l’hebdomadaire, avant de révéler que Gabriel Attal a reçu l’aide d’un ancien animateur de TF1. N’ayant jamais parlé face caméra avant d’être nommé au sein du gouvernement d’Emmanuel Macron, l’homme politique avait choisi de faire appel aux services de Laurent Fontaine pour se préparer à cet exercice périlleux.

Gabriel Attal : « Quand on est jeune et qu’on a des responsabilités, on est vu comme ambitieux »

Pour rappel, l’ancien animateur de TF1 formait un duo iconique avec Pascal Bataille au début des années 2000 sur la première chaîne, où ils ont notamment présenté ensemble l’émission culte Y’a que la vérité qui compte. Reconverti dans la communication, Laurent Fontaine a donc coaché Gabriel Attal par l’intermédiaire de séances de média-training. « Quand on est jeune et qu’on a des responsabilités, on est vu comme ambitieux. Je ne serais pas là si je ne l’étais pas, ce n’est pas un gros mot. Ce que je veux éviter, c’est le côté arrogant. Après je ne vise rien, je n’ai pas de plan« , a notamment affirmé le porte-parole du gouvernement au Point.

Source: Lire L’Article Complet