Gaspard Ulliel face “au vide et à la dépression” : cette période difficile qu’il a traversée

Victime d’un grave accident de ski, Gaspard Ulliel s’est éteint mercredi 19 janvier. Acteur adulé, le papa de 37 ans se livrait à coeur ouvert sur le rôle de sa vie, dans la peau de Saint Laurent en 2014.

Sa disparition laisse le milieu du cinéma sans voix. Acteur talentueux, plébiscité pour ses nombreux rôles sur le grand écran, Gaspard Ulliel s’est éteint mercredi 19 janvier. Le compagnon de Gaëlle Pietri victime d’un grave accident de ski se livrait en toute liberté sur la difficulté de reprendre le cours de sa vie après un tournage : « Il y a ce petit moment de vide et de dépression qui est inhérent à toute expérience forte ou intense. Dans la vie quand il arrive quelque chose de très fort, il y a toujours après cette fatigue, ce sentiment d’être vidé de quelque chose », confiait le papa d’Orso lors d’une interview accordée à Konbini.

Rester occupé était donc pour Gaspard Ulliel, l’unique moyen ne pas sombrer : « C’est assez pratique et salvateur d’avoir plusieurs projets pour rebondir, repartir dans une autre dynamique », avouait-il. Victime de moqueries et de critiques, l’ex de Cécile Cassel avouait avoir songé à arrêter le cinéma : « ça arrive à chacun d’entre nous, cette envie d’ailleurs, de tout plaquer...de revenir à des considérations plus simples. Mais j’essaie de réfléchir dans l’autre sens, c’est-à-dire que si vraiment je le faisais, est-ce que ça me manquerait réellement ? Je pense que oui quand même ».

>> PHOTOS – Mort de Gaspard Ulliel : retour en images sur la vie de l’acteur

Gaspard Ulliel changé après Saint Laurent

Après avoir prêté ses traits à Yves Saint Laurent de Betrand Bonello en 2014, Gaspard Ulliel a difficilement repris le cours de sa vie : « J’ai refusé pas mal de choses. J’ai eu envie de revenir dans un second rôle avec la Danseuse, de Stéphanie Di Giusto (2), aux côtés de Soko et de Lily-Rose Depp« , confiait-il à Madame Figaro. Et pour cause, en interprétant le célèbre couturier, le compagnon de Gaëlle Pietri s’est imposé dans le milieu : « Le projet de Bertrand Bonello est arrivé à une période de ma vie propice à l’exploration intime que le rôle exigeait. J’ai le sentiment bouleversant d’être allé puiser au fond de moi-même. Je suis resté très proche de Bertrand. Il est séduisant, très brillant, à l’écoute », confiait-il.

Avide de « cinémas différents », Gaspard Ulliel avait décidé de « freiner » sa carrière d’acteur : « J’ai débuté jeune, j’étais naïf, je n’avais pas compris qu’on ne vous pardonne pas toujours certains choix, certaines erreurs », avouait-il. « J’ai fait des films qui ont été moins bien reçus, je me cherchais, et je me disais que ça me rendrait invincible puisqu’on ne pourrait pas m’enfermer dans une case. Mais cela ne fonctionne pas comme ça« .

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet