Gérard Depardieu mis en examen pour « viols » en décembre

Une autre icône dans le viseur de la justice. Selon l’AFP ce mardi 23 février, Gérard Depardieu est mis en examen pour “viols”. Des accusations provenant d’une jeune comédienne remontant à 2018.

A propos de

  1. Gérard Depardieu

Il est replongé dans la tourmente. Accusé de viols et agressions sexuelles depuis 2018 par une comédienne, Gérard Depardieu a été mis en examen au mois de décembre 2020 annonce l’AFP ce mardi 23 février. Au moment des faits, il aurait été laissé libre et sans contrôle judiciaire à en croire Candice Mahout, cheffe du service culture de BFMTV. L’enquête préliminaire a d’abord été classée sans suite en juin 2019, lorsque le ministère public a conclu que “les nombreuses investigations réalisées” n’ont “pas permis de caractériser les infractions dénoncées dans tous leurs éléments constitutifs.” En octobre 2020, cependant, un juge d’instruction parisien s’est emparé de l’affaire et annoncé la reprise des investigations.

Décision motivée par un recours de la plaignante, une actrice que le monstre sacré aurait aidé dans sa carrière en lui prodiguant quelques conseils, révoltée du premier classement sans suite de l’affaire. Son identité demeure inconnue mais elle serait la fille d’un ami de Gérard Depardieu. La jeune femme, âgée de 22 ans au moment des faits cités, a porté plainte le 27 août 2018 auprès de la brigades de gendarmerie de Lambesc dans les Bouches-du-Rhône. Selon ses dires, l’acteur – pour l’heure présumé innocent – aurait sexuellement abusé d’elle au sein de son hôtel particulier du sixième arrondissement de la capitale, les mardi 7 et lundi 13 août 2018, en marge d’une répétition de théâtre. Le parquet d’Aix-en-Provence a d’abord ouvert une enquête avant de s’en dessaisir, laissant celui de Paris prendre le relais.

Gérard Depardieu “n’a rien à se reprocher”

Pointé du doigt, Gérard Depardieu a été pris de court et a appris la nouvelle alors qu’il était en tournage pour le film Fahim de Pierre-François Martin-Laval, le 28 août 2018. Trois jours plus tard, il a fermement nié toute accusation pesant contre lui par le biais de son avocat, Me Hervé Témime (qui est aussi l’un des conseils de Richard Berry). En août 2018, celui-ci a déclaré que le grand-père de Louise Depardieu “conteste absolument toute agression” ainsi que “tout viol.” Avant de souligner : “Il n’a rien à se reprocher et j’attends des médias qu’ils respectent les droits et la dignité de chacun.” Ce mardi 23 février, l’avocat a déploré que la mise en examen de son client soit rendue publique, comme le révèle Candice Mahout, toujours sur l’antenne de BFMTV. L’avocate de l’accusatrice, de son côté, a demandé que “l’intimité et la vie privée de sa cliente soient préservées.”

Crédits photos : SGP / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet