Grosse frayeur pour Elizabeth II : juste avant son jubilé, un homme tente de l’approcher !

Alors que Londres est en effervescence pour préparer le Jubilé d’Elizabeth II commençant ce jeudi 2 juin, les gardes de Buckingham Palace ont dû faire face à un événement imprévu ce week-end. Ils ont arrêté un homme « qui voulait voir la reine » avant le début des festivités, a rapporté La Press Association (PA) ce mardi 31 mai.

Il voulait voir la reine avant le début des festivités qui célébreront les soixante-dix ans de règne d’Élizabeth II, du 2 au 5 juin. La sécurité de Buckingham Palace a fait face à un événement inattendu ce week-end. Ses gardes ont arrêté un homme, qui tentait de pénétrer l’enceinte du château pour « voir la reine avant le début du Jubilé« , a révélé La Press Association (PA) ce mardi 31 mai. L’individu, âgé de 28 ans, a été arrêté ce dimanche 29 mai pour intrusion. Il s’était faufilé à l’intérieur de la maison royale en passant par la porte du Royal Mews, où sont abrités les chevaux de la famille royale.

Le très culotté Connor Attridge a réussi à franchir les grilles du palais sur quelques mètres, sans écouter les sommations du personnel du château, qui lui demandait de s’arrêter, a rapporté le tribunal de première instance de Westminster (Angleterre).Le trentenaire, qui a tatoué sur son front l’inscription « vraiment béni », voulait absolument « entrer« . Il a été déféré à la justice ce mardi 31 mai. Son avocat, Daniel Mullin, a invoqué des problèmes de santé mentale pour expliquer ce comportement.

« C’est au pire imprudent et au mieux à la limite d’une infraction accidentelle« , a déclaré celui qui assurait la défense de l’intrus du palais. L’affaire a été ajournée au 28 juin. Libéré sous caution, le prévenu a été placé sous couvre-feu. Il est surveillé par un bracelet électronique et a interdiction d’être à Londres, sauf pour se présenter au tribunal. Il devrait donc rater les festivités qu’il tenait tant à évoquer personnellement avec la reine.

>> PHOTOS – Jubilé d’Élizabeth II : Diana Ross, Tom Cruise, Alicia Keys… quelles sont les stars attendues ?

Élizabeth II souvent confrontée à des intrusions

Élizabeth II n’était pas à Buckingham Palace au moment de l’incident ce dimanche 29 mai. Elle séjournait en Écosse, dans son château de Balmoral, où elle se reposait en vue des festivités du Jubilé. Ce n’est pas la première fois qu’un individu tente de voir la reine sans y être autorisé cette année… Le 26 avril, un homme s’était déguisé en prêtre pour approcher la souveraine. Prétextant être un ami de l’aumônier militaire, il avait été autorisé à entrer dans la caserne des soldats qui protègent la reine à Windsor, la résidence principale d’Élizabeth II depuis 2020. L’intrus avait ainsi passé la nuit à ripailler aux côtés des officiers de la monarque, avant d’être arrêté au petit matin. Cette fois-là également, la tête couronnée n’était pas dans ses appartements. Elle s’était rendue dans son domaine de Sandringham pour fêter son quatre-vingt-seizième anniversaire.

Le plus célèbre des intrus d’Élizabeth II

Avec une personnalité qui fascine comme la sienne, Élizabeth II subit régulièrement des intrusions dans ses demeures. La plus célèbre reste sûrement celle de Michael Fagan. En 1982, il était parvenu à pénétrer dans la chambre de la reine à Buckingham Palace. Saoul au moment de l’incident, ce citoyen britannique est devenu célèbre pour cette infraction, car la reine était dans son lit quand il a débarqué dans la pièce. À tel point, que l’épisode est repris dans la saison 4 de The Crown. En 2012, dans une interview accordée à The Independent on Sunday, l’homme, qui avait la trentaine au moment des faits, a évoqué cet événement presque historique. « J’avais très peur« , a avoué Michael Fugan. Il a également précisé que, contrairement à la légende, il n’a pas longuement conversé avec la reine ce matin-là. Après lui avoir lancé « que faites-vous ici ?« , sa Majesté est « sortie de la pièce, ses petits pieds nus courant sur le sol« , s’est remémoré le Londonien.

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet