Harry et Charles sur l’amant de Diana : “Cette scène sensationnelle inventée de toutes pièces”

Au fil des pages de ses mémoires, baptisées Spare, le prince Harry revient sur cette rumeur concernant l’identité de son père biologique et sur le fait que, selon certains médias et biographes royaux, le roi Charles III aurait coupé court à celle-ci lors d’un moment plein d’émotion.

Dans son livre Spare, publié le 10 janvier dernier, le prince Harry revient sur une rumeur selon laquelle il n’aurait pas été le fils biologique du roi Charles III. Et ce dernier ne s’est pas privé pour faire de nombreux traits d’humour sur le sujet, quitte à alimenter de nombreux articles de presse et ouvrages sur la royauté anglaise. « Qui sait si je suis vraiment le prince Charles ? Qui sait si je suis même ton véritable père ? Peut-être que ton vrai père est à Broadmoor, mon cher enfant ! » lui lançait le souverain, avec amusement.

Une « plaisanterie » qui, pour le prince Harry, « n’avait absolument rien de drôle », notamment parce que les médias britanniques laissaient entendre qu’il aurait pu être le fils du major James Hewitt, un ancien amant de sa mère, Lady Diana. Il faut dire que ce dernier « avait les cheveux d’un roux flamboyant », comme lui. Mais ce qui décrédibilise toute cette histoire, c’est que la princesse avait fait sa rencontre « bien longtemps après [l]a naissance » de son deuxième garçon, coupant court à cette rumeur. Pas de quoi empêcher « la presse [d’]y reven[ir] sans cesse », en « brodant autour ».

>> PHOTOS – Lady Diana : Charles, William, Harry… qui sont les hommes qui ont marqué sa vie ?

Le roi Charles III, un père qui n’est pas du genre à dévoiler son opinion

« Aujourd’hui encore, dans n’importe quelle biographie, n’importe quel portrait de moi dans tel quotidien ou tel magazine, il est question du major Hewitt et de son éventuelle paternité », déplore le prince Harry, en précisant que dans ces écrits, on peut retrouver un « récit de la scène où [son] papa avait fini par [l]e prendre à part pour [lui] expliquer, les yeux dans les yeux, que non, le major Hewitt n’était pas [s]on véritable père ». Il s’agit-là d’une « scène sensationnelle, poignante, émouvante – et inventée de toutes pièces », assure le frère cadet du prince William. Et de toute façon, le roi Charles III, ne serait pas du genre à faire part d’une « quelconque opinion » qu’il pourrait avoir sur l’amant de Lady Diana.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Shutterstock/SIPA

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Harry d’Angleterre

  • Charles d’Angleterre

  • Diana Princesse de Galles

  • James Hewitt

À découvrir en images

Lady Diana : Charles, William, Harry… qui sont les hommes qui ont marqué sa vie ?

Lady Diana rencontre le prince Charles à Althorp House, sa propriété familiale, pour la première fois en novembre 1977. À l’époque, il fréquente sa soeur aînée, Sarah Spencer.

Leur relation est officialisée en septembre 1980. Le couple annonce ses fiançailles le 24 février 1981, et se marie à l’abbaye de Westminster le 29 juillet 1981, devant environ 750 millions de téléspectateurs.

Dès le départ, la relation entre Charles et Diana semble troublée. Dans le documentaire Diana: In Her Own Words, sorti en 2017, Diana explique que l’amante et actuelle reine consort Camilla a toujours été présente dans leur mariage. En 1995, elle lance dans son interview retentissante avec la BBC : « Nous étions trois dans ce mariage. C’était un peu trop. »

Le 9 décembre 1992, le Premier ministre britannique John Major annonce à la Chambre des communes que Charles et Diana se séparent après 11 ans de vie commune et la naissance de leurs deux fils. Le divorce est officiellement prononcé en août 1996.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet