Hélène de Fougerolles explique pourquoi le polyamour lui plaît

Jeudi 12 novembre 2020, Hélène de Fougerolles fera son retour sur TF1 dans la série Balthazar. A cette occasion, l’actrice était l’invitée d’Anne Roumanoff au micro d’Europe 1. Elle est notamment revenue sur son choix de pratiquer le polyamour, qu’elle explique en détails.

  • Hélène de Fougerolles

Le polyamour, c’est un autre prisme du couple qui fait de plus en plus d’adeptes. Mais comme beaucoup de pratiques non traditionnelles, cette façon de vivre les relations amoureuses souffre d’un grand nombre de préjugés. Souvent associé à l’infidélité ou au libertinage, le polyamour est pourtant à l’inverse de cette vision. Les personnes ayant adopté cette philosophie – comme le chanteur Christophe, qui s’était converti après avoir passé la soixantaine – se laissent simplement la possibilité de multiplier les histoires : un nouvel amour ne signifie pas la fin d’un autre mais vient s’y ajouter, et chacun des protagonistes est informé de l’existence des autres. C’est ce qu’est venue expliquer Hélène de Fougerolles au micro d’Europe 1, jeudi 12 novembre 2020. A l’occasion de son retour à l’écran dans la série de TF1 Balthazar, l’actrice de 47 ans était l’invitée d’Anne Roumanoff dans l’émission Ça fait du bien.

“Plus de conditions”, “plus de jalousie”, plus de “territoire”

En août dernier, alors qu’elle était à l’affiche du téléfilm Trop jeune pour moi, Hélène de Fougerolles avait accordé une interview à nos confrères de Paris Match. Elle avait notamment confié être polyamoureuse et avoir ainsi “plusieurs compagnons” à la fois. Une révélation qui avait fait beaucoup de bruit dans les médias. Anne Roumanoff a donc profité de la présence de la comédienne dans son studio pour lui demander d’expliquer ce choix. L’humoriste, qui avoue avoir “déjà du mal à trouver” un seul homme, a voulu en savoir plus. Tout d’abord, Hélène de Fougerolles indique que tous ses partenaires “sont au courant” de l’existence des autres et qu’ils ont “eux-mêmes d’autres amoureuses”. Et l’actrice se livre ensuite à une analyse du couple traditionnel : “Vous avez du mal à en trouver un parce que vous mettez tout sur la même personne. Le pauvre, il faut qu’il rentre dans toutes les cases ! Vous aussi vous devez remplir toutes les cases, et c’est compliqué.”

Pour Hélène de Fougerolles, le couple est “une histoire de territoire, qui n’existe plus quand on est polyamoureux”. Et après quelques histoires d’amour – notamment avec son ex-mari et père de sa fille Eric Hubert, producteur de cinéma, ou encore avec Antoine Arnault, fils du président de LVMH – elle a décidé que cela ne lui convenait plus. “On n’appartient plus forcément à quelqu’un, il n’y a plus de conditions. C’est ça qui me plaît, révèle-t-elle ensuite. “J’aime des personnes pour ce qu’elles sont, pour ce qu’elles me disent, pour ce qu’on partage, mais pas parce que ça m’appartient. Il n’y a plus de jalousie”, se réjouit la comédienne au micro de nos confrères. Une vie sentimentale exemptée de toute pression, et qui “détend” véritablement Hélène de Fougerolles !

A lire aussi : Pourquoi les couples ont les mêmes risques cardiovasculaires

Source: Lire L’Article Complet