Hélène de Fougerolles victime d’une fake news : sa mise au point cinglante

Hélène de Fougerolles a été au centre d’une fausse information publiée par différents médias ces derniers jours. L’actrice a tenu à rétablir la vérité sur Instagram ce dimanche 21 mars.

A propos de

  1. Hélène de Fougerolles

Que ses fans soient rassurés, Hélène de Fougerolles est en forme. Ces derniers jours, des médias indiquaient que l’actrice de 48 ans était internée en hôpital psychiatrique après une tentative de suicide. Son mari aurait donné l’alerte avant qu’elle ne soit transportée à l’hôpital Hôtel-Dieu, à Paris où l’actrice aurait subi un lavage d’estomac. Avec une capture d’écran d’un article à ce sujet, qu’elle a barré d’une croix rouge, Hélène de Fougerolles a rassuré sa communauté de fans sur son état de santé ce dimanche 21 mars sur Instagram. Elle a notamment écrit : Je vais bien merci.”

Hélène de Fougerolles a été victime d’une fake news. L’actrice, qui a annoncé son départ de la série Balthazar diffusée sur TF1, a bien fait une tentative de suicide. Ce n’était cependant pas en 2021, mais il y a une vingtaine d’années. Toutefois, cet épisode est récemment revenu sur le devant de la scène médiatique avec la sortie de son livre, en février dernier, qui retrace sa vie et est intitulé T’inquiète pas, maman, ça va aller. Dans celui-ci, elle raconte notamment comment elle a tenté de mettre fin à ses jours : “Je suis plus seule que jamais. […] Je me noie. C’est trop grand, trop violent pour moi. Je suis larguée. Si je saute, ça ne devrait pas durer trop longtemps et, vu la hauteur […] je ne devrais pas me louper. Je vide ma pharmacie : il y a bien un médoc qui va m’aider à passer de l’autre côté… […] Je vide la boîte, y a une vingtaine de petits bâtonnets, je respire un grand coup à travers mes sanglots.”

” Je n’ai pas du tout été accompagnée”

À la suite de cet épisode, Hélène de Fougerolles avait été conduite quelques jours plus tard dans un hôpital psychiatrique. En février 2021, dans un épisode d’Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, l’actrice et mère d’une fille atteinte d’autisme a confié n’avoir pas bien vécu ce séjour à l’hôpital. C’était il y a vingt ans, je ne sais pas comment c’est aujourd’hui, je ne sais pas si les anorexiques on les enferme dans des cages en verres, c’était le cas à l’époque. Il y a des aberrations sur la prise en charge, je n’ai pas du tout été accompagnée”, a débuté Hélène de Fougerolles, avant d’ajouter : “je n’ai vu aucune empathie et aucune bienveillance. Dans ces endroits-là, je ne comprends pas comment on peut avoir envie de vivre. J’étais bourrée de cachets et je voyais toutes ces personnes, aucune souriante, et qui décidaient de me garder enfermée parce qu’ils estimaient que j’étais un danger pour moi-même.”

Article écrit avec la collaboration de 6Médias.

Crédits photos : PATRICK BERNARD / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet