Hélène Ségara revient sur son impressionnante perte de poids

Interviewée au sujet de sa perte de poids récente, Hélène Ségara a révélé être fière du chemin qu’elle a parcouru pour retrouver sa silhouette d’antan.

Interviewée par Télé Star, Hélène Ségara a évoqué le tournage de la saison 15 de La France a un incroyable talent (qui sera diffusée dès le 20 octobre 2020 sur M6), les numéros qui l’ont le plus marquée, mais aussi la crise que les intermittents du spectacle rencontrent actuellement. Côté vie personnelle, le 26 février prochain, la chanteuse fêtera ses 50 ans. Un cap qui "ne lui fait pas plaisir", même si elle est convaincue que "l’âge, c’est dans la tête". "Je n’ai jamais été aussi gamine qu’aujourd’hui", lance-t-elle avec enthousiasme.

Bien dans sa tête, Hélène Ségara est aussi bien dans son corps. Il faut dire qu’elle a perdu beaucoup de poids récemment et plus précisément 13 kilos au total. Pour rappel, elle avait grossi à cause de son traitement pour soigner sa maladie auto-immune des yeux. Interrogée au sujet de sa nouvelle silhouette toute fine, Hélène Aurore Alice Rizzo de son vrai nom a déclaré que "dans son métier, oui c’est important" d’être mince. "J’ai suivi un programme alimentaire et j’en suis fière. J’ai pris beaucoup de cortisone pendant deux ans et j’ai été la cible de critiques grossophobes", explique-t-elle avec amertume. "Quand j’étais grosse, j’ai subi les pires quolibets. Et quand j’ai minci, on a dit que j’avais fait de la chirurgie", assure-t-elle en riant. Décidée à faire taire les mauvaises langues, l’interprète du titre Il y a trop de gens qui t’aiment lâche : "Mais foutez-moi la paix voyons !"

Une chanteuse qui rentre de nouveau dans du 36

Auprès de Gala au début du mois d’octobre, Hélène Ségara a révélé qu’elle avait retrouvé une taille 36. De quoi lui permettre d’avoir de nouveau la forme, mais aussi de reprendre confiance en elle. "Je ne m’aimais pas, je m’essoufflais rapidement, je manquais d’énergie et de tonicité", a affirmé celle qui se trouve désormais "mieux qu’il y a dix ou vingt ans".

(Interview à retrouver dans notre magazine en kiosque et en version numérique ce lundi 19 octobre).

Source: Lire L’Article Complet