Henri Sannier malade, il raconte son enfer : “Ça fait 17 fois que mon sang est filtré”

Après avoir passé un an et demi cloué dans un fauteuil roulant, à la suite d’une maladie neuropathique, Henri Sannier a retrouvé progressivement l’usage de ses bras et de ses jambes. Dans une interview accordée au Journal d’Abbeville et du Ponthieu Marquenterre, l’ancien animateur a levé le voile sur son long combat.

Un parcours du combattant. En décembre 2020, Henri Sannier a vu sa vie basculer après une chute de vélo. Quelques jours après cet accident, le commentateur historique du Tour de France contractait un virus qui a été lourd en conséquence. Souffrant d’une maladie neuropathique, le journaliste de 74 ans a perdu l’usage de ses jambes et de ses mains. Après plus d’un an et demi passé dans un fauteuil roulant, Henri Sannier est revenu sur son calvaire lors d’une interview accordée au Journal d’Abbeville et du Ponthieu Marquenterre. « Je suis allé dans un premier temps au CHU d’Amiens où j’ai été soigné pour un syndrome de Guillain-Barré », a raconté l’ancien présentateur de Tout le sport. Avant de préciser : « Mais les médecins qui pensaient que ce n’était pas ce syndrome m’ont dirigé vers l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Là-bas, j’ai reçu un autre traitement : la plasmaphérèse. »

Un nouveau processus médical qui s’est avéré être un véritable calvaire pour Henri Sannier. « Pendant quatre heures, ils filtrent mon sang pour renouveler mon plasma. Ça fait 17 fois que mon sang est ainsi filtré.« , a-t-il confié. Et « toutes les six semaines », le maire d’Eaucourt-sur-Somme doit retourner dans la capitale pour « effectuer une plasmaphérèse ». Bien qu’éprouvant, ce traitement s’avère être bénéfique pour Henri Sannier. Depuis un mois environ, le présentateur a retrouvé l’usage de ses jambes. « Pendant la nuit, je me suis levé pour aller chercher un médicament. Et j’ai marché ! En fait, je pense que j’ai pris conscience que je pouvais remarcher. », s’est-il remémoré. Une volonté de fer qui a permis à Henri Sannier de gagner son combat contre la maladie, et surtout, de remonter sur son vélo !

Henri Sannier soutenu par ses proches et ses fans

S’il n’a jamais baissé les bras pendant sa longue convalescence, Henri Sannier le doit en grande partie à sa famille. « J’ai toujours été bien entouré par ma femme Sylviane, mes enfants et mes proches. Et mes petits-enfants, Alice et Louis sont une cure de jouvence et une belle source de motivation », a-t-il déclaré avec gratitude au fil de cet entretien.

Et bien qu’il ne soit plus sur le petit écran, celui qui a été remplacé par Laurent Luyat a pu compter sur le soutien de son fidèle public. Au cours de sa rééducation, Henri Sannier a reçu « énormément de courriers d’anciens téléspectateurs ». Des messages et encouragements qui l’ont plus que jamais motivé. « Les gens du village m’ont également bien soutenu tout comme mon conseil municipal et mes voisins. J’ai découvert un univers de solidarité et de gentillesse. », a-t-il confié. Avant de conclure : « Ça m’a boosté. »

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

A propos de


  1. Henri Sannier

Autour de

Source: Lire L’Article Complet