Herbert Léonard se confie sur son terrible accident de voiture : "J'ai vécu plus d'un an comme Frankenstein"

Vendredi 7 août 2020, Herbert Léonard participait à l’émission Les enfants de la musique fêtent l’été, sur France 3. L’occasion pour nous de revenir sur les terribles drames qui ont failli lui coûter la vie.

On pourrait aisément le qualifier de miraculé. Herbert Léonard participait vendredi 7 août 2020 à l’émission Les enfants de la musique fêtent l’été, présentée par André Manoukian et Bruno Guillon sur France 3. Le chanteur de 75 ans est apparu en pleine forme pour chanter son tube mythique, Pour le plaisir, vêtu d’un costume rose et d’une marinière assortie. En le voyant ainsi, qui pourrait se douter des drames qui ont jonché son parcours ? Et pourtant … En mars 1970, Herbert Léonard a été victime d’un terrible accident qui l’a contraint à interrompre sa carrière, alors qu’il connaissait un franc succès avec son troisième album. En 2018, dans l’émission Ça commence aujourd’hui que nos confrères de Gala ont pu se procurer, Herbert Léonard avait accepté de revenir sur le drame.

“Je suis passé sous un camion”

“Je venais de passer mon permis six mois plus tôt, commence-t-il. Je m’étais acheté une superbe bagnole et puis un matin (…) j’ai pris ma voiture avec mon chef d’orchestre pour faire une mini tournée en Belgique (…) Je venais de passer la frontière (…) et je me suis paumé. Je ne savais plus où j’étais. Je regarde une carte et je me rends compte que c’était complètement à l’inverse de là où je devais aller donc je fais demi-tour et comme j’étais en retard, j’ai foncé et j’ai raté un virage et je suis passé sous un camion.” Cet accident a failli lui coûter la vie.

J’ai pris tout le pare-brise dans la figure. J’ai vécu plus d’un an comme Frankenstein avec des cicatrices partout (…) Je l’ai très mal vécu.”, se souvient-il. Des années plus tard, Herbert Léonard a de nouveau été frappé par une sinistre épreuve. En 2017, alors qu’il devait partir pour une tournée au Québec, le chanteur a été victime d’une embolie pulmonaire. Durant plusieurs jours, il a été plongé dans le coma, sous respirateur artificiel. Il s’en est sorti une fois encore, grâce au soutien de son épouse Cléo, dont il partage la vie depuis cinquante ans, et de sa fille Elea.

Source: Lire L’Article Complet