Hillary et Bill Clinton : comment ils ont sauvé leur mariage après l’affaire Monica Lewinsky

Ce mercredi 19 août, Bill Clinton célèbre son 74ème anniversaire. L’occasion de découvrir comment l’ex-président des États-Unis a sauvé son mariage avec Hillary Clinton suite à l’affaire Monica Lewinsky.

C’est le scandale qui a agité son mandat présidentiel. Entre novembre 1995 et mars 1997, et alors qu’il était encore le locataire de la Maison-Blanche, Bill Clinton (qui fête son 74ème anniversaire ce mercredi 19 août) entretenait une liaison extra-conjugale avec Monica Lewinsky. Une trahison pour sa femme depuis le 11 octobre 1975, Hillary Clinton, révélée au grand jour avec l’aide du procureur Kenneth Starr et que les tourtereaux ont tout de même pu surmonter grâce à une longue thérapie de mariage “douloureuse”, comme l’a précisé l’ex-candidate à l’élection présidentielle dans un documentaire sobrement baptisé Hillary, diffusé sur la plateforme américaine Hulu au mois de mars 2020. Trompée, l’ancienne secrétaire d’État des États-Unis apprenait aussi que son mari lui avait menti au sujet de son infidélité.

Mais si Bill Clinton avait d’abord nié avoir entretenu une relation avec Monica Lewinsky derrière le dos de son épouse – et mère de sa fille Chelsea – il a finalement été forcé de passer aux aveux en 1998 lorsqu’un grand jury enquêtait sur ses affaires personnelles (et qu’il risquait la destitution, tout comme Donald Trump). “Je lui ai dit exactement ce qui s’était passé, quand c’était arrivé. J’ai dit que je me sentais mal à ce sujet. Nous avons vécu pas mal de choses au cours des dernières années, a reconnu l’ancien président américain. “J’ai dit que je n’avais aucune défense, c’est inexcusable ce que j’ai fait.” Hillary Clinton, de son côté, était, sans grande surprise, dévastée par les aveux de son bien-aimé. “Je ne pouvais pas y croire. J’étais si personnellement blessée et je ne peux pas croire ça, je ne peux pas croire que tu as menti”, a-t-elle déclaré, face aux caméras. Elle avait ensuite poussé son mari à avouer ses torts auprès de leur fille, alors âgée de 18 ans.

Bill Clinton fait son mea culpa

L’épreuve désormais loin derrière eux, Bill Clinton présente désormais ses excuses à Monica Lewinsky, dont l’image médiatique a été déterminée, voire ternie, par le scandale. Et ce, contrairement à des propos prononcés en 2018 lors d’une interview accordée à la chaîne NBC News. Il estimait alors ne pas être obligé de faire son mea culpa auprès de l’ex-stagiaire de la Maison-Blanche. “Je ne lui ai jamais parlé. Mais j’ai dit publiquement à plus d’une occasion que j’étais désolé. C’est très différent. Les excuses étaient publiques”, avait-il lancé. Propos qui avait provoqué une vague de réactions indignées, notamment suite à l’essor du mouvement #MeToo.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet