« Il faut qu’elle se montre, qu’elle s’engage » : Anne Hidalgo trop éloignée des militants socialistes ?

Anne Hidalgo ne sera pas présente au congrès du Parti socialiste organisé ce dimanche 19 septembre à Villeurbane, dans le Rhône. Une absence regrettée par son clan, qui s’inquiète que la candidate à la présidentielle s’éloigne des militants socialistes.

Anne Hidalgo snoberait-elle ses militants ? La candidate à l’Élysée sera la grande absente du 79e congrès du Parti socialiste, qui se tient ce week-end à Villeurbanne (Rhône). L’entourage de la maire de Paris justifie cette absence par un planning déjà bien chargé : les Journées du patrimoine, la Journée sans voiture et la dédicace de son nouveau livre dans une librairie ce dimanche à Paris. Pourtant, la candidate en course pour 2022 était très attendue au congrès : il était envisagé qu’elle prenne la parole devant les délégués du PS.

Seulement, au sein de son camp, l’absence d’Anne Hidalgo a du mal à passer. « Il faut qu’elle se montre, qu’elle s’engage », estime un cadre du PS. Hier encore, le premier secrétaire du parti Olivier Faure, comptait sur la présence d’Anne Hidalgo à Villeurbanne. « Je ne vois pas pourquoi elle se priverait de venir à un congrès qui va l’ovationner, sauf à être timide. Ce serait dommage pour le PS et pour elle », déplore Olivier Faure dans les colonnes du Libération. Et pour cause, Anne Hidalgo a le vent en poupe au sein du Parti socialiste. 72 % des 22 000 militants socialistes ayant voté ont approuvé sa candidature soutenue par Olivier Faure. Alors comment justifier une telle absence ?

« Je fais campagne pour les Français »

La stratégie de la candidate socialiste est claire. Pendant la campagne, elle ne sera pas seulement le porte-drapeau des militants du PS. Ce dimanche sur France 2, Anne Hidalgo a averti : « Si le PS me soutien, c’est bien, tant mieux, mais je fais campagne pour les Français. »

Mais une partie des membres du PS ne tiennent pas rigueur à la candidate pour son absence au prochain congrès. « Elle a déjà donné beaucoup de gages de respect au parti ces trois dernières semaines », admet un membre du conseil national à nos confrères de Libération ce vendredi 17 septembre. Il ajoute : « Maintenant qu’elle s’est lancée, elle n’a aucun intérêt à venir dans un théâtre qui pourrait être agité avec de possibles tensions. »

Pourtant, si elle est investie par le parti pour mener campagne pour 2022, Anne Hidalgo aura besoin du soutien des militants socialiste et des ressources financières du PS. Les modalités d’investiture devraient être définies lors du congrès organisé ce week-end. L’idée d’une primaire ouverte a déjà été écartée. Se profile donc un vote interne des adhérents socialistes.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet