"Il ne me reste rien" : Ce chroniqueur évoque ses gros problèmes financiers !

Lundi 4 octobre, Cyril Hanouna a interrogé l’un de ses chroniqueurs sur ses problèmes financiers.

Avant de commencer Touche Pas À Mon Poste, Cyril Hanouna interrogeait, ce lundi 4 octobre, ses chroniqueurs notamment sur leur définition de l’amitié. Tour à tour, ils se sont exprimés ! Benjamin Castaldi a indiqué : « Un ami, c’est celui qui reste quand vous n’avez plus rien », a-t-il déclaré à l’animateur. « C’est moi », lui a-t-il répondu. « Je ne vous ai connu que pauvre », a poursuivi Baba avant de rectifier en expliquant : « Benjamin gagne bien sa vie, mais le passé lui porte préjudice ». Lorsqu’il a demandé à l’ancien présentateur de Secret Story, combien lui restait d’argent à la fin du mois, le mari d’Aurore Aleman a dit : « À la fin du mois, il ne me reste rien », a-t-il débuté. « Je ne me plains pas mais là je suis entrain de tout régler, la pente est raide ». Il a ajouté : « La fin d’année était très compliquée mais là ça va mieux, je suis très heureux. J’ai vraiment pris le taureau par les cornes et je vais y arriver. Il y a bien pire que moi, j’ai la chance d’avoir un travail, je suis très heureux comme ça ».

Son mariage avec Flavie Flament a coûté une fortune

Une fois encore, Benjamin Castaldi a évoqué Flavie Flament ou plutôt son mariage avec celle-ci. Il a épousé la mère de son fils Enzo en septembre 2002. Et leur union a coûté une somme pharaonique. « Le mariage le plus onéreux c’était celui avec Flavie Flament. C’est un magazine qui a payé à 90% (…) depuis il a fait faillite », avait-il lâché concernant cette cérémonie organisée au château de Groussay dans les Yvelines. « On avait vendu l’exclusivité, 900 000 francs (soit environ 180 000 euros, ndlr). On n’a pas fait de plus-value sur le mariage, on a même payé plus cher. On était plus de 500 invités. »

Autour du plateau, Valérie Benaïm qui était invitée, avait révélé que toutes les stars du PAF étaient de la partie. D’ailleurs Pascal Obispo avait chanté !

À voir également : « Si j’avais pas été vacciné ça aurait été encore pire… » : De retour sur C8, Benjamin Castaldi raconte comment il a morflé à cause du Covid-19…

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet