« Il va falloir attendre un petit peu » : l’avertissement de Jean Castex

Mardi 27 avril, Jean Castex s’est entretenu avec des étudiants en marge d’un déplacement à Angers. L’occasion pour le Premier ministre de faire le point sur ce qui attend les étudiants dans les prochains mois.

A propos de


  1. Jean Castex

Retrouver le chemin des universités et des écoles supérieures prochainement ? Ce n’est pas une option envisagée par le gouvernement actuellement, comme le précise un article publié par Paris Match. Lors d’une rencontre avec deux étudiantes en biologie et espagnol dans le cadre d’un déplacement à Angers, Jean Castex leur a fait savoir que l’heure n’était pas au relâchement. “Il faut tenir et penser à l’avenir : ça va cesser tout ça, on va reprendre une vie normale.” Le Premier ministre a également tenu à souligner l’effort fait par les jeunes depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020. “Les étudiants s’accrochent, comme toute la population française.”

Afin de vérifier que les mesures prises par le gouvernement aient été mises en place dans les universités, Jean Castex a multiplié les questions au sujet des cours à distance, des repas à un euro ainsi que des examens de fin d’année. Une discussion qui a permis de mettre en avant les lacunes des universités notamment à propos des tests de dépistage contre la Covid-19. “Je sais qu’il y a un centre de dépistage, mais jamais l’université ne nous a proposé d’en faire. On n’a eu aucune communication dessus”, a indiqué l’une des jeunes filles, relate le magazine.

L’heure n’est pas aux loisirs

Durant son déplacement dans le Maine-et-Loire, le Premier ministre s’est également rendu dans un centre des Compagnons du devoir afin de présenter un “simulateur d’aides”. À destination des jeunes, ce dernier leur permettra de calculer les aides auxquelles ils pourront prétendre en fonction de leur situation personnelle. L’objectif du gouvernement : lutter contre la précarité des étudiants. Sur place, lors de son entretien avec deux jeunes apprentis, Jean Castex a rappelé que le retour de la vie étudiante et des loisirs n’était pas non plus à l’ordre du jour. “Bon, les musées, les vacances, il va falloir attendre un petit peu…” Et d’ajouter : “Mais on va y venir…”, décrit l’hebdomadaire.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Daniel Derajinski / Pool / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet