INTERVIEW – Dominique Magloire dans The Voice All Stars : « J’étais honorée qu’on m’appelle »

TF1 diffusait ce samedi 25 septembre le troisième numéro de la saison all stars de The Voice. Parmi les talents à retenter l’aventure, Dominique Magloire, vue dans la première saison. Rencontre.

Dominique Magloire a participé à la première saison de The Voice, en 2012. La chanteuse, qui évoluait dans l’équipe de Florent Pagny, avait été jusqu’en demi-finale, a toujours la même énergie qu’à l’époque, et la même envie de partager sa passion avec le public. Elle se raconte à Gala.fr.

Gala.fr : Mais quel bonheur de vous revoir à la télévision !
Dominique Magloire
: C’est gentil, merci ! (Elle rit) Et j’étais heureuse de participer à The Voice, qui était une belle aventure, et j’étais honorée qu’on m’appelle !

Gala.fr : Quand même, vous avez marqué l’émission !
Dominique Magloire
: Mais en dix ans, il y a eu tellement de talents qui sont passés sur la scène de l’émission que ça m’a surprise.

Gala.fr : Sur cette scène, vous avez conquis les coachs et vous avez décidé de continuer l’aventure avec Florent Pagny, pourquoi ?
Dominique Magloire
: C’est avec lui que j’étais lors de la première saison, et je me suis dit que nous avions noué des liens, donc qu’il fallait qu’on continue ensemble.

https://youtube.com/watch?v=jXSZt99ZZak%3Frel%3D0%26showinfo%3D1

Gala.fr : Aviez-vous le trac ?
Dominique Magloire
: J’ai toujours le trac ! J’ai l’habitude de dire que quand le matin je chauffe ma voix dans la salle de bain, j’ai déjà le trac, ce qui fait rire ma copine Amalya, que l’on retrouve aussi dans l’émission. Je suis toujours inquiète d’être à la hauteur de ce qu’on attend de moi.

Gala.fr : Il y a dix ans, The Voice vous a permis d’ouvrir des portes que vous n’aviez pas encore pu ouvrir ?
Dominique Magloire
: Oui, car après The Voice on m’a proposé de faire une émission, Flash Mode, et ça je ne l’avais jamais fait. Depuis le début de ma carrière, en 1992, j’ai fait du théâtre, de la comédie musicale, du cinéma, mais je n’avais pas encore fait de la télé. J’adore tout ce que j’ai fait, qu’importe le registre, tant que je prends du plaisir et que j’en donne.

Gala.fr : Et quel est le prochain projet ?
Dominique Magloire
: De la danse ! On m’a proposé un spectacle avec de la chanson, mais aussi de la chorégraphie, presque sur tout le spectacle. Alors oui, j’ai mal à mon corps, mais je danse et je m’éclate ! (Elle rigole)

« Je marche au coup de coeur »

Gala.fr : Dites-moi, pourquoi vous n’avez toujours pas sorti un album avec vos propres chansons ?
Dominique Magloire
: Car ça ne s’est jamais présenté. Je marche au coup de coeur, et pour le moment, y’a pas un compositeur qui est venu me voir et où je me suis dit « oui, c’est ça que je veux chanter ». Je ne veux pas me cantonner à un seul style. J’aime le jazz, le gospel, le rock’n’roll, et je veux un compositeur qui mélange tout cela, j’attends de le rencontrer et qu’il me donne des chansons qui tuent leurs races ! (Elle explose de rire)

Gala.fr : Vous semblez toujours de bonne humeur, quel est votre secret ?
Dominique Magloire
: Ma philosophie est de prendre le meilleur dans chaque situation. Je ne devrais pas le dire, mais j’ai adoré la période du covid. Je dis ça égoïstement, et je ne parle pas de la maladie, des morts, de l’insécurité et tout cela, mais simplement pour le fait que pour une fois, je pouvais rester chez moi, me reposer, prendre soin de moi, de mes proches. Ca m’a permis de faire ça.

Gala.fr : Mais le public ne vous manquait pas trop ? Amalya nous confiait il y a quelques semaines son désespoir ressenti à cette période !
Dominique Magloire
: Mais je suis plus vieille qu’elle ! (Elle rit) Je savais que ça reviendrait un jour, et que je pourrais retrouver le public. Puis je n’allais pas désespérer d’une chose que je ne pouvais pas changer, et perdre de l’énergie à cela

https://youtube.com/watch?v=GhqR297lE9I%3Frel%3D0%26showinfo%3D1

Gala.fr : Travaillez-vous votre voix ?
Dominique Magloire
: Oui, au moins deux heures par jour, et je dois m’y tenir, le muscle de la voix se doit d’être travaillé, entretenu. Les gens ne le disent pas mais après 50 ans, on doit travailler encore plus. Par exemple, la ménopause a des effets sur le voix, alors il faut beaucoup travailler.

Gala.fr : Pour revenir à The Voice, vous venez avec l’envie de gagner ou pas ?
Dominique Magloire
: Bien sûr que je veux gagner, et dans la vie, on veut tous gagner, bon, même si dans The Voice All Stars, il n’y a rien à gagner !

Crédits photos : Bureau 233/ITV/TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet