INTERVIEW – Jérôme et Lucile (L’amour est dans le pré) nous présentent leur petite fille : « Capucine est rouquine aux yeux bleus »

Jérôme et Lucile sont sur leur petit nuage. Un an après leur coup de foudre dans L’amour est dans le pré, les deux tourtereaux sont devenus les heureux parents d’une petite Capucine. Fous de joie après la naissance de leur fille, le couple a accepté de revenir sur ce nouveau chapitre de leur histoire d’amour pour Gala.fr.

Impossible d’évoquer la quinzième saison de L’amour est dans le pré sans parler de Jérôme et Lucile. Il y a tout juste un an, l’agriculteur avait un coup de foudre pour la pétillante brune. Persuadée d’avoir trouve l’homme de sa vie, la jolie bretonne n’a donc pas hésité à faire ses cartons pour emménager chez celui qui faisait follement battre son coeur. Et leur histoire d’amour a très vite pris des allures de conte de fées. Après quelques mois de vie commune, les tourtereaux ont vu leur vie chambouler par l’arrivée de leur petite fille. Le 8 octobre 2021, Jérôme et Lucile devenaient les heureux parents de Capucine. Comblés de joie par la naissance de leur princesse, les jeunes parents se sont confiés à coeur ouvert à Gala.fr.

Gala.fr : Vous êtes les heureux parents de Capucine. Comment vivez-vous cette nouvelle vie à trois ?

Lucile : On la vit très très bien ! On était vraiment prêts et on attendait que ça. Son arrivée est comme notre histoire : c’est simple, vrai et naturel.

Jérôme : C’est tout ce qui me manquait dans ma vie. J’ai trouvé une femme incroyable qui m’a donné une fille très belle et très gentille. Je suis aux anges.

Gala.fr : Pourquoi avez-vous choisi le prénom Capucine ?

Lucile : Au début de notre relation, nous avons très vite discuté des prénoms pour enfants. Naturellement, c’est celui-ci qui est venu dans la conversation. Et bizarrement, on a pensé au même prénom tous les deux.

Gala.fr : Comment s’est passé l’accouchement ?

Lucile : C’était très long (rires). Comme toutes les femmes, j’ai un peu souffert au début puis je l’ai un peu mieux vécu avec la péridurale. C’était vraiment un moment magique.

Jérôme : Et moi je suis restée 48 heures sur une chaise et pendu au téléphone avec ma maman et ma belle-mère. C’était un petit peu stressant. Comme c’était long, je disais qu’il pouvait se passer beaucoup de choses. Capucine a eu quelques baisses de fréquence cardiaque pendant le travail, donc on se fait toujours un peu de souci. Mais au final, ça s’est bien terminé.

« Niveau caractère, Capucine est assez cool »

Gala.fr : Lucile, comment a été Jérôme tout au long de votre grossesse ?

Lucile : Aux petits soins comme il l’a toujours été. Hyper prévenant et il n’a pas du tout changé, bien au contraire !

https://www.instagram.com/p/CVa2lZesk3l/

A post shared by Jérome et Lucile 💘 (@jeromeetlucile)

Gala.fr : Comment s’est passé le retour à la maison ?

Jérôme : Ça fait un mois qu’elle est née et elle a pris un bon kilo depuis la sortie de la maternité. Après niveau caractère, elle tient de sa mère (rires). Non, elle est assez cool. Comme tous les bébés, elle a des besoins assez primaires. On arrive à bien comprendre ses besoins, elle ne pleure pas beaucoup donc c’est super agréable. Beaucoup de gens nous parlaient des choses qui vont arriver à la suite de la naissance, le fait que l’on va moins dormir. J’ai bientôt 40 ans, je m’étais préparé à avoir des enfants. Ce n’est donc pas quelque chose qui me choque.

Gala.fr Quel papa est Jérôme ?

Lucile : C’est un papa très doux, très tendre, aussi bien prévenant et attention qu’avec moi. Je trouve qu’il apprend de jour en jour à s’occuper d’un nourrisson. Je sais que ce n’est pas toujours très évident pour tous les hommes. Je trouve qu’il apprend très vite. C’est un très bon papa.

Gala.fr : Quelle maman est Lucile ?

Jérôme : C’est la bonne maman (rires). Elle correspond à tout ce que je voulais. Quand j’ai lu de sa lettre ,elle parlait déjà de maternité. Aujourd’hui, je retrouve cette même douceur et cette tendresse qu’elle pouvait avoir dans le courrier. C’est le top ! Elle est à fond.

Gala.fr : À qui Capucine ressemble-t-elle le plus ?

Jérôme : À moi ! Elle est rouquine avec les yeux bleus. Elle a quand même quelques traits assez marqués de mon côté mais je trouve qu’elle a le nez de Lucile. Après on va bien voir comment ça évolue. J’espère qu’en grandissant Capucine ressemblera plus à Lucile sinon ça ne va pas être drôle.

Gala.fr : Pourquoi avez-vous choisi Mathieu pour être le parrain de votre petite fille ?

Jérôme : La première fois qu’on s’est rencontré au bilan, on s’est tout de suite entendu. C’était vraiment instantané. Puis, c’est la première qu’on a rencontre, Lucile et moi, en tant que couple. Ça avait beaucoup de sens de le choisir comme parrain pour Capucine car il représente tout ce qu’on a vécu. C’est le lien de toute cette aventure.

« Les choses se sont passées naturellement »

Gala.fr : Il y a tout juste un an, vous vous êtes rencontrés grâce à L’amour est dans le pré. Est-ce que les choses n’ont pas été trop vite ?

Lucile : En fait, nous n’avons pas vraiment réfléchi à cette question. On vit les choses relativement bien.

Jérôme : Oh comme on ne s’est pas encore séparés, je ne trouve pas (rires). Les choses se sont passées naturellement. Le temps n’est pas une question. On a fait les choses comme elles venaient. On en est très heureux tous les deux. Vous savez, depuis qu’on s’est rencontrés, on ne s’est pas encore disputés. Personne n’a encore dormi sur le canapé.

https://www.instagram.com/p/CVBZNhkMvXH/

A post shared by Jérome et Lucile 💘 (@jeromeetlucile)

Gala.fr : Vous êtes suivis par plus de 174.000 abonnés sur Instagram, pourquoi dévoilez-vous votre quotidien de jeunes parents sur les réseaux sociaux ?

Lucile : J’avais envie de continuer à partager notre quotidien au-delà de l’émission. On adore L’amour est dans le pré mais nous ne sommes pas seulement définis par l’émission. Nous sommes Jérôme et Lucile, des gens normaux. Nous avions envie de partager notre vie à toutes les personnes qui nous aiment au-delà de notre participation à l’émission.

Jérôme : À vrai dire, nous avons beaucoup de monde qui nous envoie de gentils messages. Depuis que Capucine est née, nous recevons des cadeaux de fans à peu près tous les jours. Ça fait un mois que ça dure. Il y a des jours, nous recevons trois-quatre cadeaux dans la boîte aux lettres. Pas plus tard que ce matin, un producteur de champagne nous a envoyé un magnum gravé au nom de Capucine avec sa date de naissance.

Gala.fr : Comment allez-vous préserver votre petite Capucine de votre médiatisation ?

Jérôme : Je ne sais pas si le mot « préserver » est le bon terme. Nous sommes médiatisés sans vraiment l’être. Comme cela ne fait qu’un an que nous avons participé à l’émission, c’est encore tout frais. Je pense que dans les années à venir, tout cela va être amené à s’estomper. Ce ne sera pas un problème dans les années à venir. Pour le moment, nous avons décidé de la garder pour nous et de la montrer que de dos.

Gala.fr : Est-ce que vos abonnés auront l’occasion de voir le visage de Capucine dans les jours à venir ?

Jérôme : Pour l’instant nous ne savons pas trop. Elle vient d’arriver. On se met en place de notre côté. Pour le moment, nous aimons faire plaisir à nos abonnés comme ça. Après, nous n’avons pas forcément d’intérêt à montrer sa petite frimousse.

Gala.fr : Comme Mathieu et d’autres candidats de l’émission, vous avez pris la défense de Karine le Marchand. Pourquoi était-ce important de le faire ?

Lucile : On ne peut pas laisser des personnes salir des gens qui nous ont apporté beaucoup de bonheur. Les propos à l’encontre de Karine étaient faux et non-fondés. Nous l’avons fait car ça nous tenait à coeur.

Jérôme : Nous sommes encore en contact avec Karine. Nous l’avons eu au téléphone. Elle voulait prendre des nouvelles de Capucine. Ça nous permet de faire des petites mises à jour et je trouve ça vraiment cool.

https://www.instagram.com/p/CV2fh9DsfSq/

A post shared by Jérome et Lucile 💘 (@jeromeetlucile)

« Nous avons tourné la page de l’émission »

Gala.fr : Les téléspectateurs ont la chance de vous retrouver dans L’amour vue du pré. Que pensez-vous des agriculteurs de cette seizième saison ?

Jérôme : On ne les connaît pas plus que ça car nous avons vu la même chose que les téléspectateurs. De mon côté, j’ai beaucoup aimé des personnes comme Hervé et Valentin qui sont dans des démarches sérieuses. Après, comme dans toutes les saisons, il y a toujours des brebis galeuses (rires). Globalement, je trouve que c’est une belle saison. Il y a eu beaucoup de rencontres qui ont l’air d’avoir du sens pour tout le monde. L’amour est dans le pré a encore réussi son coup !

Gala.fr : En voyant ces nouveaux participants, n’éprouvez-vous pas un peu de nostalgie ?

Jérôme : Lorsque nous étions devant l’émission, nous en avions parlé avec Lucile. J’ai l’impression qu’on a consommé notre passage dans L’amour est dans le pré. Maintenant, nous regardons le programme comme des téléspectateurs lambdas. Nous n’avons pas l’impression d’y avoir participé. C’est dur à décrire. Aujourd’hui, nous sommes tous les deux à la maison et en compagnie de notre petite fille. Nous avons notre vie de famille, notre business à faire tourner. Ça a été un passage de notre vie pour lequel nous sommes très reconnaissants mais nous avons tourné la page.

Gala.fr : Quels sont vos projets ?

Jérôme : Nous avons eu une grosse année donc on va se détendre un peu (rires); Le seul projet qu’on a aujourd’hui, c’est de profiter de notre vie. On est tous à la recherche du bonheur et on en plein de dedans.

https://www.instagram.com/p/CVr_JuKMHHi/

A post shared by Jérome et Lucile 💘 (@jeromeetlucile)

Crédits photos : Capture d’écran Instagram @jeromeetlucile

Autour de

Source: Lire L’Article Complet