Isabelle Mergault, accusée d’être "transphobe" : "Je fais amende honorable", mea culpa face "aux preuves"

Isabelle Mergault, qui avait fait polémique en déclarant que les hommes ne pouvaient pas être enceints, fait "amende honorable". La comédienne de 64 ans affirme qu’elle "s’est trompée"…

Isabelle Mergault accusée d'être "transphobe" : ses déclarations polémiques

L'actrice et réalisatrice (Je vous trouve très beau, Enfin veuve…) avait divisé la Toile en août dernier, lorsqu'elle avait commenté un article du Huff Post sur Twitter, qui était titré : "Cette affiche du Planning familial avec un homme enceint ulcère l'extrême droite". Sur l'affiche en question, un couple d'hommes est illustré, dont l'un est enceint. Isabelle Mergault avait alors lâché sur Twitter : "Euh… non. Je ne suis pas d'extrême droite mais désolée, un homme enceinte bah… non. C'est pas possible". Face à cette déclaration, une partie de la Toile s'était enflammée et de nombreux internautes ont répondu à la comédienne afin de lui prouver le contraire. La question d'identité de genre étant ainsi au coeur du débat.

  • Thérapie de conversion : interdite en France, c'est quoi ?

    Les thérapies de conversion sont définitivement interdites en France depuis janvier 2022. Ces "thérapies" se basent sur le postulat que l'homosexualité et la transidentité sont des maladies qu'il conviendrait de guérir. Définition, loi, méthode… Tout savoir sur les thérapies de conversion.

  • La communauté LGBT, agressée tous les trois jours

    Les témoignages d'actes homophobes ont augmenté depuis 2015, d'après le rapport annuel de l'association SOS Homophobie. Un phénomène lié notamment aux engagements politiques, qui touche aussi les personnes transgenres.

Mais pendant de nombreuses semaines, Isabelle Mergault est restée campée sur ses positions. Accusée d'être "transphobe" par un internaute, l'actrice a répondu : "Ahaha ! Accusée d'être transphobe pour avoir dit qu'il n'y avait pas d'hommes enceints. Je réitère. Seules les femmes peuvent être enceintes". Et d'insister : "Pour accoucher il faut des organes féminins. C'est compliqué à comprendre ? Trans/pas trans… après accouchement, ok. Mais tu n'accouches pas avec des organes masculins. Ou alors faut vraiment mais VRAIMENT qu'on m'explique". L'humoriste avait également ironisé sur le sujet en déclarant : "Pendant que des hommes enceints accouchent, moi on m'a découvert un problème de prostate. J'ai les boules! Enfin, de moins en moins".

  • Isabelle Mergault parle de sa tentative de suicide : "J'ai fait un mois de coma"

    Dans l'émission de Michel Cymes, "Ca ne sortira pas d'ici", la comédienne s'est livrée sur le jour où elle a tenté de s'ôter la vie, à l'âge de 29 ans. Un acte qui l'a pourtant métamorphosée…

Christophe Beaugrand : la réponse de son camarade des Grosses Têtes

Son collègue des Grosses Têtes de RTL, Christophe Beaugrand, a d'ailleurs lui aussi participé au débat et a tenté d'expliquer de quelle manière des hommes pouvaient tomber enceints : "Des hommes qui n'ont pas totalement achevé leur transition [nés dans des corps genrés comme féminins mais avec lesquels ils n'étaient pas en adéquation, nldr] et qui ont gardé des organes reproducteurs féminins. Mais aux yeux de la loi et dans l'apparence communément admise, ce sont des hommes". Après moult conversations, Isabelle Mergault a finalement réalisé son erreur et s'est excusée pour sa méprise. Faute avouée…

Source: Lire L’Article Complet